AVIVA Advertisement AVIVA

Massena Partners créé une holding d’investissement dans l’agriculture : Terra Magna Capital

L’objectif de Terra Magna Capital sera de sélectionner les meilleurs dossiers d’investissements dans l’agriculture pour le compte de clients fortunés souhaitant se constituer un portefeuille diversifié…

Terra Magna Capital, société holding destinée à des prises de participations dans l’agriculture, sponsorisée par le groupe Massena, a réalisé son premier closing avec un tour de table de près de 40 millions USD.

Après deux années et demi d’études approfondies, Terra Magna Capital a sélectionné un portefeuille d’exploitations agricoles détenues en pleine propriété, situées en Amérique Latine (en Argentine, Brésil, Paraguay et Uruguay), d’une superficie totale de 70 500 hectares, réparties sur 15 exploitations et produisant à ce jour plus de 170 000 tonnes de grains.

Ce type d’investissement est décorrélé des marchés financiers, il accompagne une tendance lourde de croissance des besoins alimentaires mondiaux, et contribue à accroitre l’offre de capacité de production agricole.

Terra Magna Capital a été créée par Massena Partners afin de sélectionner les meilleurs dossiers d’investissements dans l’agriculture pour le compte de clients fortunés souhaitant se constituer un portefeuille diversifié : ce type d’investissement est en effet décorrélé des marchés financiers, il accompagne une tendance lourde de croissance des besoins alimentaires mondiaux, et contribue à accroitre l’offre de capacité de production agricole ; il est donc aux antipodes d’un placement spéculatif à court terme sur la flambée des cours des matières premières.

Pour Franck Noël-Vandenberghe, président du groupe Massena : « Nous avons étudié environ 50 dossiers dans différents pays, prenant des formes aussi diverses que des participations dans des sociétés cotées ou des foncières forestières. Cette première participation répond parfaitement à nos critères : une grande diversification géographique de terres détenues en pleine propriété, des actionnaires historiques reconnus pour leur gouvernance et leur professionnalisme, et un exploitant agricole bénéficiant d’une excellente réputation et d’une grande expérience. »

Massena Partners et Terra Magna Capital accompagnent ainsi le développement d’une société rentable, dont la qualité du management et du portefeuille a permis de délivrer une création de valeur régulière depuis 2008, puisque le chiffre d’affaire est passé de 25 millions USD en 2008/2009 à 42 millions USD en 2009/2010, l’EBITDA étant porté de 2.6 millions USD en 2008/2009 à plus de 9.6 millions USD en 2009/2010, démontrant la pérennité du modèle. Le principal actionnaire historique, le fonds de pension hollandais APG, a réinvesti aux côtés de Terra Magna Capital et d’autres family-offices, dont l’actionnaire historique de Massena, confirmant ainsi l’alignement d’intérêt total des investisseurs.

Les nouveaux capitaux (environ 90 millions USD) permettront d’acquérir 50 000 hectares et ainsi d’augmenter significativement les surfaces cultivées. Les acquisitions envisagées porteront sur des terres cultivées dont la productivité peut être accrue significativement, et sur des terres vierges qui seront transformées en terres productives.

L’exploitation opérationnelle des terres a été confiée à MSU, l’un des principaux opérateurs sud américains, qui dispose d’une expérience reconnue depuis plusieurs décennies dans les différents pays d’Amérique latine. MSU emploie 280 employés. Sous l’influence de ses actionnaires, MSU a mis en place une démarche SR sous le contrôle et avec l’aide d’un cabinet spécialisé indépendant, qui inclut notamment la promotion de méthodes agricoles durables, des investissements de soutien aux communautés de personnes se trouvant sur les territoires cultivés et le respect d’un ratio de terres non mises en cultures.

Franck Noël-Vandenberghe ajoute : « Nous continuons d’étudier des dossiers ; comme ils sont très nombreux, il faut donc être très sélectif. Nous avons pour l’instant écarté les investissements en Russie et en Ukraine, compte tenu de l’incertitude juridique actuelle. Afin de diversifier le portefeuille de Terra Magna nous cherchons à prendre des participations dans des groupes agricoles au Brésil ou en Australie. Nous envisageons d’investir environ 50 millions USD en 2012 sur de nouveaux dossiers. »

Next Finance , Novembre 2011

Lire aussi

Février 2010

Interview Olivier Combastet : « L’achat de terres agricoles est un bon investissement ! »

Depuis 2006, Pergam Finances a investi dans des terres agricoles en Uruguay et en Argentine. Pour les investisseurs de la première heure, la plus value latente est supérieure à 40 %...

Octobre 2009

Stratégie Ruée des fonds d’investissement vers les terres agricoles !

Après avoir lancé des produits indexés sur l’évolution des prix des produits agricoles, de nombreuses banques et fonds d’investissement se tournent dorénavant vers l’acquisition des terres...

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Innovation Columbia Threadneedle innove dans l’investissement durable avec le lancement du fonds Threadneedle (Lux) European Social Bond en France, en partenariat avec INCO

INCO, le premier consortium mondial d’une nouvelle économie, inclusive et durable interviendra en qualité de partenaire expert de l’évaluation de l’impact social et environnemental.

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés