›  News 

Le Hedge funds Renaissance Technologies a franchi sans heurt le mois d’août

Selon Stefano Russo, Renaissance Technologies se porte comme un charme, son fonds Renaissance Institutional Equities fund a gagné 0.4% en août et son fondateur milliardaire Jim Simons n’est pas encore à la retraite.

Le directeur général de Renaissance, Stefano Russo, a remis les choses au point : "Nous sommes sortis de ce mois-ci en bon état", a-t-il affirmé à l’issue d’une conférence sur les hedge funds la semaine passée à Hong Kong.

Il y a quelques semaines, après les pertes annoncées par les fonds quantitatifs de renom tels que Tykhe Capital et Goldman Global Alpha fund, qui abandonnaient chacun plus de 20%, la gestion quantitative semblait vivre sa première véritable crise. D’autant que l’ensemble de la presse financière faisait rapidement écho des pertes de Renaissance Institutional Equities fund (26 milliards de dollars d’encours) du mythique Renaissance Technologies. A l’issue des 10 premiers jours du mois d’août, le fonds chutait en effet de 8.9%.

Nos modèles décelent de nouveaux signaux très prometteurs qui devraient permettre au fonds de réaliser à terme des retours attrayants
Renaissance Technologies

En pleine tempête, Renaissance Technologies adressa une lettre à ses investisseurs, assurant que ses modèles décelaient "de nouveaux signaux très prometteurs" qui devaient permettre au fonds de réaliser à terme des retours attrayants.

Si Goldman Sachs et Tykhe Capital ont confirmé leurs pertes à l’issue du mois d’août, il n’en va pas de même de Renaissance Technologies. Ses modèles mystérieux ont une fois de plus vu juste ! Renaissance Institutional Equities fund a terminé le mois d’août dans le « vert » à plus de 0.4%.

Ces résultats, combinés aux performances toujours exceptionnelles du fonds Medaillon, qui affiche un rendement de plus de 50% depuis le début de l’année, ont incité Stephano Russo à préciser "de notre point de vue, en tant que gérants de fonds quantitatifs, nous nous portons bien".

Et, pour enfoncer le clou, il a confirmé que le groupe Renaissance était en train de lever quelques millions de dollars pour le lancement de son troisième fonds quantitatif. Celui-ci sera spécialisé sur les marchés à terme et initiera ses premières positions dès le 1er octobre.

Par ailleurs, Stephano Russo a confirmé que le fondateur milliardaire de Renaissance, James Simons, restait bien aux commandes de la maison malgré sa discrétion et ses envies de retraite supposées. Il travaille trois jours au siège à Long Island et deux jours à New York.

Yann Olivier , Septembre 2007

Lire aussi

Août 2007

News Tempête sur les fonds quantitatifs

Avec les pertes enregistrées par un des fonds du mythique Renaissance Technologies et trois autres fonds de Goldman Sachs, l’industrie de la gestion quantitative est peut être confrontée à sa première véritable crise.

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News L’Ircantec s’engage à contribuer à l’initiative Climate Action 100+

En 2015, l’Ircantec s’associait aux 400 investisseurs représentant près de 24 trillions de dollars sous gestion et signait la déclaration des investisseurs sur le changement climatique.

© Next Finance 2006 - 2018 - Tous droits réservés