›  News 

Klépierre place avec succès 500 millions d’euros d’obligations à 10 ans à 1.375%

Klépierre, le leader pure play des centres commerciaux en Europe, annonce avoir placé ce jour 500 millions d’euros d’obligations à 10 ans, à échéance 16 février 2027. La marge a été fixée à 67 points de base au-dessus du taux de swap, ce qui porte le coupon à 1,375%.

Klépierre, le leader pure play des centres commerciaux en Europe, annonce avoir placé ce jour 500 millions d’euros d’obligations à 10 ans, à échéance 16 février 2027. La marge a été fixée à 67 points de base au-dessus du taux de swap, ce qui porte le coupon à 1,375%.

Sursouscrit deux fois, cet emprunt obligataire a été placé rapidement auprès d’investisseurs internationaux long terme, de grande qualité. Les investisseurs français, allemands et britanniques représentent 84% de l’allocation du livre d’ordre.

Le produit de cette opération sera alloué au remboursement de dettes arrivant à échéance en 2017 et notamment à celui d’une obligation de 615 millions d’euros venant à maturité en avril 2017 et offrant un coupon de 4%. La nouvelle émission contribuera à réduire encore le coût moyen de la dette de Klépierre qui s’établira en deçà de 2,0 % d’ici à la fin de l’année 2017.

Lundi dernier Klépierre a publié ses résultats annuels 2016 avec notamment un cash-flow net courant par action en hausse de 6,8% qui enregistre sa meilleure performance depuis 2012. Un dividende de 1,82 euro par action (+7,1%) sera proposé à la prochaine assemblée générale des actionnaires (date de détachement : 25 avril 2017).

ABN AMRO, Barclays, BNP Paribas, HSBC, Natixis, NatWest Markets et SG-CIB ont agi en qualité de teneurs de livre actifs sur cette émission.

Next Finance , Février 2017

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News L’Ircantec s’engage à contribuer à l’initiative Climate Action 100+

En 2015, l’Ircantec s’associait aux 400 investisseurs représentant près de 24 trillions de dollars sous gestion et signait la déclaration des investisseurs sur le changement climatique.

© Next Finance 2006 - 2018 - Tous droits réservés