›  Opinion 

A l’occasion de l’ajustement des marchés obligataires, les actions reconstituent un potentiel de moyen terme

Pour Dorval Asset Management, la combinaison d’indices techniquement très surachetés, et l’accélération de la correction sur les taux a provoqué une correction de 8% des marchés actions internationaux (S&P500 -8%, Eurostoxx 50 -9% depuis fin janvier).

La remontée des salaires aux Etats-Unis à +2.9% en annualisé en janvier s’inscrit dans les anticipations de la Fed après une année 2017 en dessous des attentes. Ce mouvement, normal à ce stade du cycle, provoque un ajustement brutal des anticipations d’inflation et du niveau des taux. La matérialisation de cet ajustement provoque temporairement de la volatilité sur les marchés.

L’analyse du marché de Dorval Asset Management est celle d’une correction après surachat. Les marchés avaient basculé dans une « asymétrie négative », les rendant plus vulnérables aux « mauvaises surprises » …

L’équipe de gestion ne pense pas que les taux et l’inflation soient un problème durable, d’autant que les banques centrales continuent de désirer ce supplément d’inflation.

Selon Dorval Asset Management la correction du marché obligataire américain est déjà bien avancée. Dans un contexte de croissance mondiale robuste et visible, la consolidation actuelle des bourses mondiales reconstitue un potentiel moyen terme pour les actions.

Next Finance , 7 février

tags
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Opinion Conquérir les marchés haussiers : le faux duel entre investisseurs actifs et passifs

Investir aujourd’hui est souvent considéré comme étant une bataille entre des gérants de fonds traditionnels et des ETF avant-gardistes (exchange-traded funds, fonds négociés en Bourse). Cependant, ce raccourci entre la « gestion active » et la « gestion passive » n’aide pas les (...)

© Next Finance 2006 - 2018 - Tous droits réservés