AVIVA Advertisement AVIVA
›  Stories 

Voltaire Asset Management : le pactole et la retraite pour les fondateurs

Beaucoup l’ont rêvé, eux l’ont fait : Ivan Briery et Laurent Saglio ont pris leur retraite en juin 2005 avec un package estimé à 30 millions d’euros chacun.

En 1990, comme beaucoup de Frenchies, Ivan Briery débarque à Londres, le cœur léger, les rêves plein la tête et un but ultime : Devenir riche !

Il travaille chez JP Morgan et gagne bien sa vie, sans plus.

Son association avec Laurent Saglio va le propulser dans une autre sphère. Les deux compères créent en 1998 le fond Voltaire Asset Management qui devient rapidement un des fonds les plus prolifiques de la city (+ de 260% de rendements depuis sa création contre 14% pour le Bloomberg European 500 Index sur la même période).

En 2005, âgé d’à peine 40 ans, Ivan Briery a décidé de fermer boutique, et de...prendre sa retraite ! Il a envoyé une lettre aux investisseurs début juin 2005 pour leur dire en substance :

« il y a 15 ans mon rêve était de pouvoir prendre ma retraite à l’âge de 40 ans pour me consacrer à ma famille. Je suis maintenant en position d’exercer cette merveilleuse option. L’aventure de Voltaire Asset Management a été une merveilleuse odyssée. Je voue une profonde reconnaissance à tous les gens qui l’ont rendue possible, et qui nous ont permis de réussir, mais il est temps maintenant que je retourne auprès de ma Penelope. »

Si la décision des deux compères de prendre leur retraite a été comprise, elle a néanmoins été une déception pour les investisseurs car le respect dont jouissaient les deux amis à la City était énorme. Ils ont ainsi pu lever 500 millions d’euros en 1998 lors du démarrage auprès de riches investisseurs privés parmi lesquels George Soros et certains de ses amis. Au bout de quelques mois, le fond n’acceptait plus l’entrée de nouveaux investisseurs et n’en a jamais plus accepté par la suite.

En 2000, les deux compères ont gagné 21 millions de pounds en bonus et salaires, et en 2001, chacun a reçu 15 millions ! Les performances du Fonds avaient un peu baissé au cours des dernières années, mais pas assez pour ternir le succès général. Les deux amis ne sont pas des afficionados des médias. Ivan Briery aurait opté pour le retour en France tandis que Saglio aurait préféré la Grande-Bretagne.

Voltaire Asset Management a liquidé toutes ses positions le 30 juin 2005.

Paul Monthe , Février 2008

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Stories Lazard : Une incroyable saga familiale

Retour sur la fondation du mythe Lazard, l’une des banques historiques françaises les plus puissantes, qui aura remodelé le paysage mondial des affaires pendant près d’un siècle.

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés