Une étape importante franchie sur le future Eurex portant sur les obligations du gouvernement français

La Bourse Eurex a récemment enregistré plusieurs nouveaux records sur son contrat à terme euro-OAT. Au mois d’août 2012, la position ouverte a, pour la première fois, dépassé le seuil des 100.000 contrats, avec 104.869 contrats.

Article aussi disponible en : English EN | français FR

En juillet dernier, le volume d’échanges a également établi un nouveau record, à la fois en termes de volume quotidien moyen, avec environ 19 600 contrats traités mais aussi en termes de volume total avec 431 000 contrats négociés. Depuis son lancement, le volume global négocié atteint plus de 1,5 millions de contrats.

La réussite de ce nouveau contrat à terme sur OAT à terme, lancé le 16 avril dernier n’est pas surprenant. Les investisseurs mais aussi les opérateurs effectuant des opérations de couverture ou d’arbitrage ont chaleureusement accueilli l’arrivée de ce nouveau contrat, bien qu’il soit apparu tardivement parmi le spectre des produits disponibles sur les marchés européens de la dette souveraine.

Sur la base des montants notionnels des obligations à long terme émises par la République française (Obligations Assimilables du Trésor - OAT), les investisseurs faisant face à de nouveaux risques de base, dans la situation actuelle du marché, peuvent utiliser le plus récent contrat à terme sur titres à revenu fixe, émis par Eurex, afin de couvrir leur exposition aux emprunts d’Etat français. A coté des produits dérivés existants sur les emprunts d’Etat allemands et italiens, les investisseurs ont donc une gamme d’instruments de couverture de « haute précision » à leur disposition, couvrant le spectre d’obligations souveraines européennes.

Avec l’ajout du contrat à terme euro-OAT à sa gamme de produits, Eurex répond aux besoins des investisseurs qui sont aujourd’hui confrontées à de nouveaux risques de base, en proposant un outil de couverture efficace ainsi que de nouvelles opportunités sur le trading sur le marché des spreads.

Volume & Position ouverte

Avec une capitalisation de marché de 1 400 milliards d’euros, le marché français sous-jacent des obligations d’État est le deuxième en Europe, derrière l’Italie. Le marché secondaire des obligations souveraines françaises est considéré comme faisant parti des plus liquides au monde, à côté du marché allemand. Le panier d’OAT physiquement livrables couvre habituellement trois émissions avec un volume total pouvant aller jusqu’à 30 milliards d’euros pour chacune d’elles.

La liquidité est assurée par plusieurs teneurs de marché. La majorité des opérations se fait via le carnet d’ordres, mais une part importante du volume total provient d’opérations de blocs bilatéraux et d’échange physique (EFP) qui peuvent être saisis dans le système Eurex Clearing et utiliser le système de compensation Eurex en tant que contrepartie centrale.

Designated Market Makers in Euro-OAT Futures

JPEG - 16.6 ko

Plus de 153 intervenants ont été actifs depuis le lancement du produit, 70 participants sur une base quotidienne, avec une tendance qui s’inscrit à la hausse. Le roll du premier contrat pour l’échéance juin 2012 s’est bien déroulée. La position ouverture en cours pour le contrat du mois de septembre s’élève maintenant à plus de 108.000 contrats.

La nature des transactions présente une répartition équivalente, entre l’activité pour compte propre (49,6%) et celle à destination de la clientèle (45,7%). Les volumes de transactions proviennent principalement du Royaume-Uni, suivi par la France et l’Allemagne. Le contrat à terme Euro-OAT a été conçu en conformité avec les contrats à terme existants chez Eurex, à savoir, Euro-Bund et Euro-BTP, en particulier en ce qui concerne les échéances retenues. Cela facilite, efficacement, le trading sur les spreads entre ces trois contrats à terme portant sur des obligations gouvernementales à 10 ans. En outre, les investisseurs bénéficient potentiellement d’un système de gestion des marges pouvant se compenser avec d’autres positions détenues sur des contrats à terme obligataires, négociés sur Eurex.

Next Finance , Septembre 2012

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés