Un T-Note à 5% : quelles conséquences ?

Dans l’étude Cross Expertise publiée jeudi 23 mars, nous partons de l’hypothèse d’un rendement du TNote 10 ans de 5% fin 2018, soit deux fois plus élevé qu’aujourd’hui, et sensiblement plus important que le niveau de 3,8% que nous anticipons dans notre scénario central sur cet horizon.

Nous considérons deux scénarios, l’un de « normalisation » de la situation économique des Etats-Unis (fin de la stagnation séculaire, croissance robuste et inflation saine, normalisation de la Fed), l’autre de « protectionnistes aux Etats-Unis » accompagnée d’un ralentissement de la croissance et d’une défiance des investisseurs en particulier sur la dette US.

Que la hausse des taux soit progressive (normalisation) ou plus brutale (protectionnisme), un sell-off obligataire global est à craindre, et la remontée du taux 10 ans US aurait des conséquences importantes sur tous les secteurs, en venant accélérer ou mettre à mal (selon la nature du choc) le début de rotation qui commence à s’observer sur de nombreux marchés. Même si le choc de taux est plus faible en zone euro, les effets pourraient être plus déstabilisants compte tenu des fondamentaux plus fragiles et hétérogènes de la zone. A noter que les secteurs Banque et Assurance seraient certainement les grands gagnants en cas de forte remontée des taux d’intérêt.

Le tableau présente les stratégies associées à ces deux scénarios.

Cyril Regnat , Nathalie Dezeure , 28 mars

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Stratégie « Smart Beta » et l’investissement à bas carbone

A l’occasion de la COP21 ERI Scientific Beta a présenté une série d’indices bas carbone qui réduisent l’empreinte carbone de l’indice grâce à un filtrage léger des titres ayant une empreinte carbone élevée tout en maintenant une exposition élevée à des primes de risque bien rémunérées et (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés