AVIVA Advertisement AVIVA

Toujours plus haut pour les stratégies Event-Driven

L’indice Lyxor Hedge Fund a progressé de 0,2% la semaine dernière, emmené par les gérants CTA. La stratégie conserve un bêta élevé, ce qui lui a permis d’afficher une surperformance pour la deuxième semaine consécutive. Il est important de souligner dans le même temps les rendements exceptionnels dégagés par les fonds Event Driven.

Les investisseurs enclins au risque ont connu des conditions idéales la semaine dernière, la volatilité des marchés boursiers américains ayant enregistré ses niveaux les plus bas depuis plusieurs décennies. L’indice VIX au comptant s’est replié en dessous de 10%, pour la première fois depuis l’apparition de la crise financière mondiale il y a dix ans. Pour autant, les investisseurs ne savent pas très bien s’ils doivent s’en réjouir ou s’en inquiéter. Ces dernières années, les autorités réglementaires financières ont souligné l’illusion de stabilité créée par une faible volatilité, qui encourage une prise de risque excessive (voir par exemple le compte rendu de la réunion du FOMC du 1er février). De ce que nous observons sur le marché de la gestion alternative, l’effet de levier des hedge funds s’est en fait accru depuis deux ans, sous l’impulsion de stratégies telles que les stratégies Global Macro et, dans une moindre mesure, L/S Equity. Pourtant, les mesures standard de l’effet de levier des hedge funds ont tendance à être amplifiées par les expositions notionnelles dans les contrats dérivés, en particulier pour les stratégies utilisant des futures sur obligations.

De telles conditions de marché ont profité aux actifs risqués. Les actions ont gagné du terrain et les spreads de crédit se sont resserrés depuis début mai, en particulier en Europe. En parallèle, le dollar américain est reparti à la hausse et les cours des matières premières ont reculé. Dans l’ensemble, ces évolutions ont eu une incidence positive sur la performance des hedge funds. L’indice Lyxor Hedge Fund a progressé de 0,2% la semaine dernière, emmené par les gérants CTA. La stratégie conserve un bêta élevé, ce qui lui a permis d’afficher une surperformance pour la deuxième semaine consécutive.

Il est important de souligner dans le même temps les rendements exceptionnels dégagés par les fonds Event Driven. La stratégie surperforme à la fois depuis le début du trimestre (2,6%) et depuis le début de l’année (4,9%). Des expositions plus importantes à des secteurs cycliques tels que la finance et les matériaux de base ont été bénéfiques. Syngenta, NXP Semiconductors et Towers Watson ont été les principaux artisans de la performance récente des stratégies Event Driven. La semaine dernière, c’est dans le secteur des communications que se trouvait l’un des fers de lance de la performance. Straight Path Communications, qui détient des droits d’utilisation du spectre pour les réseaux de cinquième génération (5G), a fait l’objet d’une guerre d’enchères. Ainsi dopé, le cours de son action a gagné plus de 80% sur la période hebdomadaire considérée dans le présent rapport. Verizon s’est finalement accaparé la société via une transaction de 3,1 milliards de dollars, soit près du double de l’offre initiale formulée par AT&T. Dans l’ensemble, les évolutions récentes de la stratégie Event-Driven sont conformes à nos attentes et nous confirmons sa surpondération.

Lyxor Research , 22 mai

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés