SG s’empare du portefeuille d’options actions de First New York

La Société Générale a remporté en fin septembre l’appel d’offres pour la cession d’un portefeuille contenant plus de neuf cent mille calls et puts sur plus de cinq cent cinquante sous-jacents différents...

Selon Risk Magazine, la Société Générale a battu 4 autres banques, le 22 septembre dernier, lors de l’appel d’offres pour la cession du portefeuille options de First New York. Le portefeuille comprenait plus de 900,000 calls et puts sur plus de 550 sous-jacents.

Les offres de chaque banque, très compétitives, selon Don Motschwiller, directeur associé chez First New York, se situaient dans une fourchette de 5%.

First New York avait profité des turbulences sur les marchés au second semestre de l’année 2008 pour se positionner sur ce business des dérivés actions avec un portefeuille global « long volatility ». Avec un retour à la normale des marchés et une baisse conséquente de la volatilité, son portefeuille dérivés actions s’est déprécié. First New York a estimé qu’il était encore temps de le liquider et de « locker » une partie des profits engrangés depuis l’année dernière.

Selon Don Motschwiller, « de nombreux acteurs étaient positionnés à la hausse sur la volatilité en 2008 et ont réalisé d’énormes profits, mais la baisse de la volatilité cette année a rendu le business du flow trading et du market-making sur options beaucoup plus compétitif qu’il ne l’a jamais été. »

Selon plusieurs opérateurs, First New York est loin d’être la seule société à avoir liquidé ses positions sur la volatilité, de nombreux hedge funds ont également « mis la clé sous la porte » abandonnant ainsi ce segment dérivés actions.

Steve Tui , Novembre 2009

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés