AVIVA Advertisement AVIVA
http://www.next-finance.net/fr
Gestion de Patrimoine

Rien de majeur à signaler ?

SwissLife Banque Privée prend profit pour moitié de sa position sur l’Or après une appréciation de près de 15%. La position sur l’Or dans les portefeuilles de ses clients restera en revanche une protection structurelle en sachant prendre des bénéfices sur les positions et profitant des points d’entrée...

L’été 2017 aura été calme.

Le feuilleton militaire ne se sera pas concrétisé en catastrophe pour l’instant, en apportant néanmoins un soupçon de volatilité dans les marchés.
La croissance mondiale aura confirmé son caractère synchrone. Les Banquiers Centraux réunis dans la ravissante Jackson Hole à la fin du mois d’août auront brillé par leur silence ou par la non action, parfois rassurés par une croissance sans sursaut inflationniste, parfois enlisés dans l’attentisme et avec une Fed torpillée dans sa séquence de hausse de taux presque trop parfaitement balisée, mais mise visiblement en échec par la paralysie de l’Administration Trump.
Les devises ont apporté du piment dans ce calme apparent, avec d’une part une appréciation de l’euro contre les devises principales et d’autre part une forte faiblesse du dollar. L’euro profite clairement de l’amélioration de la situation économique dans la zone et d’un éclaircissement certain quant à son avenir politique, amplifié en relatif face aux égarements du leadership américain.

Néanmoins la stabilité des chiffres économiques ont permis de faire face aux vents de guerre et à la volatilité des devises, assurant un certain calme au sein des principales classes d’actifs, actions et obligations. Sur les mois de juillet et août, l’EuroStoxx a baissé de 1%, l’indice S&P 500 a gagné 1,8%, et l’indice actions MSCI Monde a progressé de 2,3% grâce à la bonne tenue des marchés émergents.

Dans une approche patrimoniale, nous avions baissé mi-août la pondération sur les actions européennes, gardé notre exposition aux émergents et constitué une bonne position sur l’Or pour passer sans encombre la période estivale, entachée par le risque politique et le risque de liquidité.

Dans cette rentrée des marchés, l’ensemble de la zone euro confirme désormais, politiquement et économiquement, une amélioration certaine. Les indicateurs de croissance sont positifs et les résultats des entreprises de bonne facture, en général, en Europe et aux Etats-Unis.

Les taux d’intérêt qui restent bas et la volonté de la FED de ne pas durcir sa politique monétaire sans approche graduelle, sont également des soutiens considérables.
Le risque viendrait de la poursuite du renforcement de la devise européenne au-delà des niveaux récents.
Quelques avancées sur les réformes à mettre en place par l’Administration américaine pourraient en revanche d’ici à la fin de l’année revitaliser le billet vert.

Nous tablons sur une tendance positive des actions européennes dans ces conditions.

Nous augmentons d’environ 10% notre position sur cette zone avec des valeurs financières et cycliques.

Nous prenons également profit pour moitié de notre position sur l’Or après une appréciation de près de 15%. La position sur l’Or dans les portefeuilles de nos clients restera en revanche une protection structurelle en sachant prendre des bénéfices sur les positions et profitant des points d’entrée.

L’équipe de gestion de Swiss Life Banque Privée , 13 septembre

tags
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés