AVIVA Advertisement AVIVA

Quaero Capital lance le fonds « Quaero New Europe » dédié à l’Europe émergente

La société de gestion d’actifs Quaero Capital enrichit sa gamme de stratégies en petites et moyennes valeurs avec un nouveau fonds dédié aux pays de la « Nouvelle Europe », géré par Arrash Zafari.

La nouvelle stratégie se concentre principalement sur des petites et moyennes entreprises d’Europe de l’Est et de certains pays périphériques comme la Grèce, la Turquie et la Russie. Elle vient s’ajouter à la gamme de fonds Quaero Capital investis en petites et moyennes capitalisations européennes.

Arrash Zafari a rejoint il y a 3 ans l’équipe de petites et moyennes valeurs de Quaero Capital, dirigée par Philip Best et Marc Saint John Webb, et a développé depuis lors une stratégie “New Europe”, qui cherche à tirer parti des sous-évaluations significatives qui existent dans de nombreux titres d’Europe de l’Est.

De fait, les actions d’Europe de l’Est se traitent le plus souvent à des PE à un seul chiffre et à des rendements du dividende supérieurs à 5%.

Comme c’est le cas pour les autres stratégies en petites et moyennes valeurs européennes de Quaero Capital, le gérant privilégie des sociétés de qualité qui ne sont souvent pas encore reconnues par le marché et qui ne sont fréquemment pas couvertes par les analystes.

Au cours des trois dernières années, Arrash Zafari a effectué de fréquents voyages en Europe de l’Est, y compris en Russie, et a acquis une idée claire de ce qui constitue une bonne entreprise dans cette région d’Europe que certains investisseurs éprouvent des difficultés à pénétrer.

« Il y a un grand nombre de petites sociétés de haute qualité en Europe de l’Est. Parmi elles, on en trouve qui offrent tous les avantages que l’on retrouve dans les entreprises de marchés plus développés, mais qui sont tout simplement ignorées par ceux qui préfèrent se tourner vers les grands noms. Mais à mon avis, ces grandes sociétés d’Europe de l’Est sont les plus vulnérables aux risques extérieurs, y compris le risque politique, et cela a influencé le sentiment des investisseurs sur l’ensemble du marché. », déclare Arrash Zafari. « Au contraire, les plus petites entreprises d’Europe orientale sont laissées libres de faire ce qu’elles savent faire et nombre d’entre elles cherchent à se développer dans la même direction que leurs concurrentes d’Europe occidentale. Par conséquent, je suis convaincu que les opportunités que présente la nouvelle Europe vont donner une nouvelle dimension à nos stratégies en petites et moyennes valeurs européennes, ainsi qu’aux investisseurs. »

Pour appuyer son point de vue, Arrash Zafari rappelle les investissements significatifs consentis actuellement dans la région par l’Union Européenne, notamment en Pologne, qui reçoit un soutien de plus de 70 milliards d’euros pour les exercices budgétaires 2014 à 2020.

Des pays plus petits, comme l’Estonie, la Hongrie, la République Tchèque et la Bulgarie, reçoivent également un support important de la part l’Union Européenne afin de soutenir leur croissance.

Toutefois, malgré ses investissements substantiels, la « Nouvelle Europe » - et l’Europe de l’Est en particulier - reste largement sous le radar de la majorité des investisseurs. Elle a d’ailleurs connu la plus forte proportion de fermetures de fonds de toutes les régions du monde. Depuis 2008, le nombre total de fonds a ainsi diminué de quelque 35% et jusqu’à récemment, l’activité des marchés financiers était restée atone. « Si l’Europe occidentale connait quelques titres oubliés, en Europe de l’Est, ce sont des marchés entiers qui sont oubliés », ajoute Arrash Zafari.

La stratégie Nouvelle Europe de Quaero Capital est fortement concentrée, avec les 20 positions les plus importantes représentant quelque 70% du portefeuille.

Depuis juin 2014, les actions d’Europe de l’Est, gérées par Arrash Zafari dans une « poche dédiée » au sein de la stratégie Petites et Moyennes capitalisations Européennes de Quaero Capital, ont monté de +41%, à comparer avec un gain de +7.32% seulement pour l’indice FTSE Eastern Europe sur la même période et avec une baisse de 4.55% et de 7.3% respectivement pour l’indice MSCI Emerging Europe et STOXX Eastern Europe 50.

En comparaison avec les fonds concurrents, Arrash Zafari calcule que la poche Nouvelle Europe, si elle avait été un fonds à part entière depuis juin 2014, se serait classée en tête des 72 fonds du groupe Morningstar Emerging Europe Equity, tous secteurs confondus.

Next Finance , 20 novembre

tags
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Innovation Columbia Threadneedle innove dans l’investissement durable avec le lancement du fonds Threadneedle (Lux) European Social Bond en France, en partenariat avec INCO

INCO, le premier consortium mondial d’une nouvelle économie, inclusive et durable interviendra en qualité de partenaire expert de l’évaluation de l’impact social et environnemental.

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés