Qu’est ce qu’un « future » sur dividendes ?

Un « future » sur dividendes est un contrat à terme négocié sur un marché organisé, qui permet de prendre position sur le montant des dividendes versés, par une entreprise cotée en Bourse, à ses actionnaires, pour une date d’échéance donnée. Il n’est pas nécessaire de détenir des titres de cette société pour intervenir sur ce type de contrat à terme.

Article aussi disponible en : English EN | français FR

De quoi permettre à certains intervenants tels que les arbitragistes ou les spéculateurs de se positionner, en fonction de leurs anticipations, sur l’évolution des montants qui seront réellement perçus par les actionnaires (cf ci-dessous le calcul de performance).

La performance du Future sur dividendes dépend :

  • En cours de vie, de l’évolution des anticipations du niveau des dividendes en numéraire et des annonces faites par les sociétés des dividendes à venir. Si les anticipations ou les annonces sont meilleures d’un jour sur l’autre, le Future s’appréciera en fonction de ces nouvelles informations (et inversement en cas d’anticipations ou d’annonces négatives).
  • A l’échéance, de la différence entre les dividendes réalisés en numéraire sur l’année considérée et les dividendes anticipés lors de l’achat du Future.

Comme pour n’importe quel contrat à terme, il est possible de prendre une position longue (acheteuse) ou courte (vendeuse), tout en bénéficiant de l’effet de levier offert par les marchés organisés, à travers le mécanisme du dépôt de garantie, d’une valeur bien inférieure à celle du contrat à terme. Bien évidemment, la présence de la chambre de compensation garantit la bonne fin des opérations, en procédant à des appels de marge quotidiens auprès de l’ensemble des intervenants, pendant toute la durée de leurs opérations.

Eurex Exchange

Eurex Exchange, one of the world’s leading derivatives exchanges offers a broad range of international benchmark products and the most liquid fixed income markets in the world.

Un avantage indéniable pour les opérateurs afin de ne pas avoir à faire face à un éventuel risque de contrepartie, comme cela peut être le cas sur le marché OTC. Pourtant c’est sur le marché de gré à gré que sont apparus les premiers swaps sur dividendes au début des années 2000. Depuis, l’intérêt des intervenants pour ces instruments financiers n’a cessé de croître, en permettant notamment aux actionnaires institutionnels de se protéger, à l’avance, contre une baisse anticipée des dividendes versés par les différentes entreprises détenues dans leurs portefeuilles investis sur les marchés action. Toutefois, il n’en reste pas moins que les intervenants les plus actifs sur ce marché sont généralement les banques d’investissement, soucieuses de couvrir le risque « dividende » qu’elles portent dans leurs books, via les produits dérivés vendus auprès de leurs clients, comme les options sur actions par exemple.

Face à cet engouement, ces dernières années, un certain nombre de marchés organisés ont décidé de lancer des contrats à terme sur dividendes et de concurrencer ainsi le marché OTC des swaps. Aujourd’hui, de tels contrats sont négociables en Bourse, en particulier sur EUREX, NYSE Euronext, MEFF, Borsa Italiana IDEM, London Stock Exchange, Tokyo Stock Exchange, Hong Kong Exchanges and Clearing Limited ou encore Singapore Exchange.

La gamme de produits proposés aux intervenants est aujourd’hui relativement étendue, à travers des contrats à terme “dividendes” portant sur les principales capitalisations boursières de la cote, des secteurs d’activité ou encore des indices boursiers sans parler des options listées disponibles sur ces même contrats à terme.

Bref, désormais un large choix de produits est disponible sur de nombreux marchés organisés afin de répondre aux besoins des différents intervenants qu’il s’agisse d’initier une opération de couverture, d’arbitrage ou de spéculation.

Next Finance , Novembre 2013

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés