›  Lecture 

My Life As a Quant, d’Emanuel Derman

Retour sur le livre d’Emanuel Derman : My Life As A quant. Une plongée émouvante et enrichissante au coeur de deux disciplines qui se rencontrent : la physique et la finance.

Après avoir permis de comprendre le mouvement des planètes, la composition de la matière et expliqué de nombreux casse-tête dans presque tous les domaines relatifs au monde qui nous entoure, la physique a effectué ces dernières années une percée sans précédent dans un secteur pour le moins inattendu : la finance de marché. Et, s’il y a bien un homme qui incarne à lui seul cette percée des physiciens (et donc des mathématiciens) dans l’industrie financière, notamment américaine, c’est bien Emanuel Derman. Qui compte certainement parmi les plus brillants scientifiques que Wall Street ait eu la chance d’avoir dans ses rangs.

Si le parcours de cet éminent physicien, actuellement professeur à l’université de Columbia, n’est pas celui dont aurait rêvé tout scientifique, il n’en reste pas moins un parcours riche et exemplaire qui mérite sans aucun doute notre attention. Et c’est peut-être ce qui a suscité chez Emanuel Derman l’envie de retracer cet itinéraire à travers une émouvante autobiographie : My Life as A Quant, Reflections on Physics and Finance, distinguée comme l’un des dix meilleurs livres de l’année 2004 par le magazine Business Week.

My Life As a Quant nous fait ainsi voyager à travers le monde universitaire américain que Derman côtoiera d’abord pendant 14 années. En effet, arrivé en 1966 à New York après 4 années d’université à Cape Town (Afrique du sud) où il obtint un Bachelor en sciences physiques et en mathématiques appliquées, Emanuel Derman intègre la prestigieuse université de Columbia. Faisant ainsi son entrée par la grande porte dans le monde de la recherche américain, Derman se fend d’un amour indéfectible pour la physique, motivé par les honneurs qu’aurait pu lui apporter une grande carrière : « j’étais vraiment passionné de sciences physiques, mais j’étais aussi particulièrement stimulé à l’idée d’acquérir une certaine reconnaissance ». Ainsi, après trois années de préparation, il commence en 1969 la préparation de sa thèse de doctorat en physique des particules. Il l’obtiendra en 1973. Il poursuit ensuite pendant sept années une vie particulièrement mouvementée de post doctorant qui l’emmène de l’université de Pennsylvanie à l’université d’Oxford, puis de la Rockefeller University à l’université du Colorado. C’est là où se terminera sa "première vie" universitaire où disparaîtront ses rêves de jeune physicien de faire une brillante carrière dans la recherche à l’image des Einstein ou Feynman : « J’ai commencé à être conscient de mes limites. (...) Quand je lisais les travaux d’Einstein ou de Feynman, bien que je puisse en tirer l’essentiel, j’ai compris que je n’aurais jamais pu réaliser ce qu’ils avaient fait. »

C’est ainsi qu’en 1980, il est débauché dans l’industrie informatique. Directement chez AT&T’s Bell Laboratories, un véritable temple de l’informatique à l’époque, avec son lot de génies : Brian Kernighan, Dennis Ritchie et leurs collègues étaient les inventeurs du langage C, du système Unix et de toute sa suite d’outils de programmation. C’est ce passage chez AT&T et les qualités d’informaticien que Derman y forgera qui lui permettront de migrer quelques années plus tard, en 1985, vers l’illustre banque Goldman Sachs.

La dernière partie du livre, et peut-être la plus passionnante pour les férus de finance, nous plongera donc au cœur de Wall Street ; lorsque Derman intègre le Financial Strategic Group de Goldman Sachs. Il est ainsi directement confronté à un tout nouvel univers où tout ou presque sera à apprendre. Mais où il fera aussi la connaissance de personnalités merveilleuses parmi lesquelles Fischer Black et Bill Toy (rencontré quelques années plus tôt) avec qui il concevra un modèle qui portera leurs noms : le modèle de Black-Derman-Toy. Une bonne partie de l’opus sera consacré à la rencontre avec Fischer Black, aux idées qui ont sous-tendu le modèle BDT et à la manière dont il a été conçu. Ici, Derman laisse sa casquette de conteur pour endosser ce rôle qui lui est normalement dévolu : celui du quant expérimenté à la parfaite maîtrise de son sujet. La suite sera consacrée au reste de la carrière du physicien, qui dirigera pendant près de 10 ans le Quantitative Strategies Group - qui a ouvert la voie aux modèles à volatilité locale et aux smiles de volatilité - avant de passer à la tête du Quantitative Risk Strategies Group au début des années 2000. Quelques temps plus tard, et c’est ainsi que se clôturera ce voyage « littéraire », après des années de succès chez Goldman Sachs, Derman retournera à ses premiers amours : le monde universitaire. A l’université de Columbia. Où il pourra prendre plaisir à dispenser toute sa science. Pas en tant que physicien, mais en tant que co-responsable du département d’ingénierie financière. Et surtout, en tant que sommité de l’industrie financière.

My Life as A Quant, c’est le portrait d’un homme qui « voulait devenir le prochain Einstein » mais que la vie a mené contre toute attente à Wall Street. Pour le plus grand bonheur de l’industrie financière. Bien plus qu’une simple autobiographie ou une somme d’expériences contées la plume légère, le livre d’Emanuel Derman reste avant tout une porte d’entrée vers l’univers complexe et cloisonné de la finance de marché, et plus particulièrement, sur ses rapports avec les autres sciences : physique, mathématiques et informatique. Finalement, c’est l’itinéraire d’un homme qui ne rentrera peut-être jamais au panthéon des sciences physiques, mais qui restera sans aucun doute l’un des grands noms de l’industrie financière. Avec la distinction de IAFE/Sungard Financial Engineer of the year en 2000 et sa nomination au Risk Hall of Fame en 2002, c’est peut être la moindre des choses pour ce scientifique hors-pair.

Librairie en ligne
Auteur Livre Librairie
Emanuel Derman My Life as A quant : Reflections on Physics and Finance (Editions Wiley, 2004)

Yann Olivier , Novembre 2007

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

  • My Life As a Quant, d’Emanuel Derman 15 novembre 2007  19:42, par BM [x-Autre]
    <p>Un excellent book. Pas seulement la vision d’un homme devenu une icône de la "phynance", mais aussi et surtout un livre qui soulève plusieurs questions pertinentes sur la notion de parcours, sur la remise en question de soi, sur les angoisses inhérentes à la prise de risque dans la vie, sur le saut vers l’inconnu. Un livre que je recommande sans réserve.</p>

    Répondre à ce message

Focus

Lecture Psychologie des grands traders

A la fois fondé sur l’analyse des pratiques des grands traders et sur la synthèse des meilleurs travaux de psychologie les plus récents en matière de finance comportementale, ce livre accessible et complet explique la manière de penser et d’opérer des meilleurs (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés