AVIVA Advertisement AVIVA
›  Note 

Londres redevient la première place boursière européenne pour les introductions en bourse

La place londonienne est la bourse européenne la plus active sur ce 1er trimestre, avec 20 IPO et 2,1 milliard d’euros (1,8 milliard de livres sterling) de fonds levés. La place parisienne a également enregistré un trimestre dynamique, avec 4 IPO pour un montant total de 80 millions de fonds levés depuis janvier 2017, en forte hausse par rapport au 1er trimestre 2016...

  • Au 1er trimestre 2017, 53 introductions en bourse (IPO) réalisées en Europe (contre 50 au 1er trimestre 2016) ont permis de lever 4,5 milliards d’euros, une valeur en hausse de 28% en un an.
  • La place londonienne est la bourse européenne la plus active sur ce 1er trimestre, avec 20 IPO et 2,1 milliard d’euros (1,8 milliard de livres sterling) de fonds levés.
  • La place parisienne a également enregistré un trimestre dynamique, avec 4 IPO pour un montant total de 80 millions de fonds levés depuis janvier 2017, en forte hausse par rapport au 1er trimestre 2016 (1 IPO de 3 millions d’euros au T1 2016).
  • Les deux plus grandes introductions en bourse eu Europe, Prosegur Cash (750 millions d’euros) et Neinor Homes (709 millions d’euros), ont été réalisées sur la place boursière espagnole, le Bolsas y Mercados Espanoles (BME).

Activité trimestrielle des IPO européennes depuis 2013

Selon la dernière édition de l’étude « IPO Watch Europe » de PwC, les conditions de marché favorables ont permis aux introductions en bourse européennes de lever 4,5 milliards d’euros au 1er trimestre 2017. Londres est ainsi redevenue la place boursière européenne la plus active en matière d’IPO et prend de l’avance pour l’année 2017 avec 20 opérations ayant levé au total (2,1 milliards d’euros (1,8 milliard de livres sterling), un niveau identique à celui enregistré au 1er trimestre 2016.

Selon Philippe Kubisa, associé spécialiste des marchés de capitaux chez PwC : « Alors que le 1er trimestre 2016 avait été affecté par des incertitudes sur le plan politique et des préoccupations concernant la croissance économique mondiale, les conditions semblent beaucoup plus favorables aux IPO au 1er trimestre 2017. Malgré l’activation de l’article 50 par le Royaume-Uni et la tenue des élections néerlandaises au premier trimestre, l’indice VSTOXX50, qui mesure la volatilité du marché, est demeuré bas sur toute la période. Si l’on ajoute à cela la faiblesse des taux d’intérêt et l’appétit des investisseurs lorsque les fondamentaux et les argumentaires d’investissement sont convaincants, on obtient un pipeline d’IPO solide qui commence à émerger à l’échelle du continent européen. »

Après la place boursière londonienne, c’est le groupement des bourses espagnoles, Bolsas y Mercados Espanoles (BME), qui a accueilli les IPO les plus importantes en valeur (1,5 milliard d’euros seulement 6 IPO).

Deux des plus grandes introductions en bourse européennes du trimestre ont d’ailleurs été réalisées en Espagne : le groupe de services de sécurité Prosegur Cash et le promoteur espagnol Neinor Homes y ont respectivement levé 750 et 709 millions d’euros.

Pour donner une idée de l’appétit des investisseurs, précisons que l’opération de Neinor Homes a été sursouscrite en seulement une journée, ce qui jusqu’à récemment aurait été inimaginable pour un promoteur immobilier espagnol. Le récent regain d’activité en Espagne est porté par l’amélioration générale des conditions de marché et la stabilité politique. Les deux groupes Gestamp et Unicaja, dont les introductions sur BME approchent, espèrent capitaliser sur cette tendance au 2e trimestre 2017.

La Bourse de Paris a accueilli 4 IPO au cours de premier trimestre 2017, d’un montant total de 80 millions d’euros, soit un niveau équivalent aux deux derniers trimestres 2016, mais bien supérieur au 1er trimestre de l’an dernier qui n’avait enregistré qu’une seule IPO de 3 millions d’euros. Au-delà de la cotation sans levée de fonds du gérant d’actifs Tikehau Capital valorisé à 1,5 milliard d’euros, ce sont les sociétés biotechnologiques qui ont été à l’honneur avec Lysogène et Inventiva qui ont levé plus de 70 millions d’euros à elles deux.

Philippe Kubisa analyse : « La place parisienne a été plus dynamique ce trimestre comparativement à l’an dernier, grâce notamment à son attractivité pour les biotech, mais le volume des fonds levés reste cependant modeste à l’échelle européenne. »

Le secteur financier arrive en tête des IPO du 1er trimestre 2017, il représente 45% du total des fonds levés sur la période, avec notamment une levée de fonds au London Stock Exchange de 705 millions d’euros (610 millions de livres sterling) pour BioPharma Credit.

L’industrie arrive en seconde position (38%), notamment marquée par l’entrée sur la place boursière espagnole de Prosegur Cash pour 750 millions d’euros.

Enfin, le secteur de la santé (12%) est également bien représenté avec 10 opérations à hauteur de 514 milliards d’euros.

Les 5 principales IPO du 1er trimestre 2017

Next Finance , 11 avril

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Note ETF et risques associés : l’AMF apporte un éclairage sur le marché français des fonds indiciels cotés

Selon l’étude de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), les mécanismes de coupe-circuits en vigueur sur Euronext Paris permettent de contenir le risque d’écartement important entre le prix négocié de l’ETF et la valeur liquidative instantanée du panier (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés