AVIVA Advertisement AVIVA
›  Note 

Les portefeuilles modèles français analysés par Natixis Global Asset Management affichent les meilleurs rendements en 2015

Ces résultats s’expliquent notamment par d’importantes positions sur les actions européennes, qui ont surperformé les autres classes d’actifs, et par une prédilection pour les produits permettant d’optimiser la gestion du risque.

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Natixis Global Asset Management (Natixis Global AM) publie aujourd’hui la première édition annuelle internationale de son baromètre des portefeuilles. Celui-ci propose un aperçu des portefeuilles modèles du monde entier, ainsi qu’un éclairage sur les choix d’allocation d’actif des investisseurs au cours de l’année 2015.

L’analyse a été réalisée par le Portfolio Research and Consulting Group de Natixis Global Asset Management, qui a revu 855 portefeuilles modèles (classés suivant leur profil de risque) soumis pour analyse par les conseillers en gestion de patrimoine tout au long de l’année 2015.

Ces portefeuilles proviennent de sept régions du monde : Singapour (13 portefeuilles analysés), la France (46), l’Italie (25), l’Espagne (45), l’Amérique latine (12), le Royaume-Uni (266) et les États-Unis (448).

Les principales conclusions de ce baromètre international sont les suivantes :

  • En 2015, les investisseurs français ont bénéficié des meilleures performances des rendements de près de 8 % au sein des portefeuilles à risque « modéré » analysés.
  • Les investisseurs britanniques se classent à la deuxième place, dégageant des rendements supérieurs à 5 %.
  • Les portefeuilles équilibrés des investisseurs aux États-Unis et en Amérique latine sont les moins performants.
  • Dans un contexte de performances contrastées pour les différentes classes d’actifs, comme ce fut le cas en 2015, les investisseurs ont connu des expériences très diverses à travers le monde.
  • L’allocation d’actifs moyenne d’un « portefeuille équilibré » varie fortement d’un pays à l’autre - les actions restent les positions privilégiées au sein des portefeuilles équilibrés dans les pays anglophones et à Singapour, tandis que les obligations représentent les principaux investissements en France, en Espagne et en Italie.
  • Les portefeuilles des investisseurs affichant le même degré de tolérance au risque peuvent s’avérer très différents selon le pays où ces derniers vivent.

James Beaumont, Responsable international de l’équipe Portfolio Research & Consulting de Natixis Global AM, commente ces résultats : « Nos analyses révèlent à quel point l’approche d’allocation d’actifs des investisseurs diffère à travers le monde. Cela souligne l’importance de placer le risque - et non le rendement – au cœur de la construction de portefeuille et de reconsidérer l’approche classique 60% obligations / 40% actions au sein d’un portefeuille équilibré. »

« Les investisseurs français sortent grands vainqueurs en 2015, car ils ont su bénéficier d’une exposition élevée aux marchés des actions européennes et d’une sélection efficiente de la part des gérants obligataires. Les investisseurs d’Amérique latine arrivent derniers en raison des faibles performances des marchés locaux et d’une forte exposition aux marchés américains ayant sous-performé », ajoute James Beaumont.

Christophe Point, Directeur de Natixis Global AM Distribution France, Suisse Romande et Monaco, conclut : « La disparité des résultats révélés par ce baromètre, rappelle aux investisseurs l’importance de définir des objectifs personnels de long terme tout en accordant la primauté à la gestion du risque. Une telle approche de construction de portefeuille est clé pour aider à générer diversification et rendement dans un environnement financier toujours plus complexe ».

Méthodologie
Sauf mention contraire, tous les chiffres sont issus de l’analyse détaillée, effectuée par le Portfolio Research & Consulting Group, de 855 portefeuilles modèles dans sept régions du monde : Singapour (13), la France (46), l’Italie (25), l’Espagne (45), l’Amérique latine (12), le Royaume-Uni (266) et les États-Unis (488). Les données couvrent les douze mois compris entre janvier et décembre 2015 inclus.

À propos du Portfolio Research and Consulting Group
Le Portfolio Research and Consulting Group offre un service d’analyse de portefeuille dédié et sur mesure, afin d’aider les conseillers en investissement à constituer des portefeuilles plus robustes pour leurs clients. L’équipe utilise des ressources analytiques perfectionnées pour analyser les concentrations de risques et ainsi aider à améliorer la construction et la gestion des portefeuilles.

Next Finance , Février 2016

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Voir en ligne : Baromètre international des portefeuilles

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Note ETF et risques associés : l’AMF apporte un éclairage sur le marché français des fonds indiciels cotés

Selon l’étude de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), les mécanismes de coupe-circuits en vigueur sur Euronext Paris permettent de contenir le risque d’écartement important entre le prix négocié de l’ETF et la valeur liquidative instantanée du panier (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés