AVIVA Advertisement AVIVA

Les gestionnaires de fonds de capitaux privés augmentent leurs frais en 2017

Le rapport « The 2017 Preqin Private Capital Fund Advisor » constate que plusieurs fonds de capitaux privés récemment lancés ont augmenté leurs frais de gestion moyens. Les fonds d’infrastructure non listés ont ainsi vu leurs frais de gestion moyens augmenter légèrement, passant de 1,38 % en 2014 à 1,48 % en 2017.

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Le rapport « The 2017 Preqin Private Capital Fund Advisor » constate que plusieurs fonds de capitaux privés récemment lancés ont augmenté leurs frais de gestion moyens. Les fonds d’infrastructure non listés ont ainsi vu leurs frais de gestion moyens augmenter légèrement, passant de 1,38 % en 2014 à 1,48 % en 2017. De la même manière, les fonds de rachat dans le domaine du capital-investissement ont vu leurs frais moyens augmenter de 1,85 % en 2015 à 1,94 % pour le millésime 2017. Au cours de la même période, les frais moyens des fonds immobiliers privés fermés sont passés de 1,41 % à 1,57 % ; ceux du millésime 2017 facturent désormais les frais moyens les plus élevés relevé par Preqin au cours de la dernière décennie.

  • Les fonds de capital-investissement de type "buyout", les fonds de fonds, ceux spécialisés sur l’immobilier, sur les infrastructures et sur la dette "distressed" ont tous vu leurs frais de gestion moyens augmenter par rapport aux années précédentes.
  • Les fonds de type "buyout", affichant moins de 500 millions de dollars d’encours ont vu leurs frais de gestion moyens baisser en 2017 alors que ceux de plus de 500 millions de dollars facturent des frais moyens plus élevés que les années précédentes.
  • En revanche, les frais de gestion moyens pour les fonds de croissance, de capital-risque ou encore spécialisés sur les ressources naturelles ont continué à baisser, suivant les tendances récentes observées dans l’industrie.
  • Les « carried interest » (intéressement à la performance) sont restés la plupart du temps à leur niveau prévalant au cours des 12 derniers mois : 82 % des fonds de capitaux privés facturent des frais de performance de 20 %, tandis que 6 % d’entre eux facturent un taux plus élevé et 12 % un niveau moins élevé.
  • Les « hurdles » (niveau de rendement au-delà duquel des frais de performance sont perçus) ont diminué par rapport à ceux prévalant 12 mois plus tôt. La proportion de fonds avec un « hurdle » de plus de 8 % est passée de 22 % des fonds récents en juin 2016 à 18 % un an plus tard. La proportion utilisant un « hurdle » inférieur à 8 % est demeurée stable, et concerne 30 % des fonds récents.
  • En juin 2017, le niveau total de capital détenu en réserve par les gestionnaires de fonds s’établissait à 1 570 milliards de dollars, soit une augmentation de 156 milliards de dollars par rapport à fin 2016.

Selina Sy, rédactrice du rapport « The 2017 Preqin Private Capital Fund Terms Advisor » a déclaré « L’industrie du capital privé a bénéficié d’une période de collecte de fonds presque sans précédent, car les distributions record et les plans d’allocation souvent ambitieux incitent les investisseurs à engager des fonds toujours plus importants dans des fonds de capitaux privés. Cela est particulièrement vrai pour les plus importants gestionnaires de fonds disposant d’une solide track record : certaines de ces entreprises sont capables de lever des fonds records en quelques mois, et de nombreux gestionnaires indiquent que leurs derniers véhicules lancés sont extrêmement sursouscrits.

Dans ce contexte, certains des gestionnaires de fonds de capitaux privés les plus importants et les plus performants ont constaté que le rapport de force avec les investisseurs leur ont été plus favorables au cours des derniers trimestres, ce qui les a conduit à augmenter les frais de gestion sur leurs fonds récents ou à venir. Cependant, il convient également de noter que dans le contexte actuel d’extrême concurrence, les gestionnaires peuvent faire face à des coûts accrus liés à l’origination et aux procédures de due diligence des opérations. C’est la raison pour laquelle ils estiment nécessaire d’augmenter les frais facturés afin de couvrir ces coûts accrus ».

Next Finance , 1er août

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Voir en ligne : Private Capital Fund Managers Raise Fee Rates in 2017

tags
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés