›  News 

Les fonds CTAs ont surperformé les autres stratégies alternatives

Les performances des stratégies alternatives ont été pour le moins hétérogènes l’an dernier. Si bon nombre de gérants alternatifs n’ont pas su correctement anticiper les mouvements des marchés financiers, d’autres, en revanche s’en sont très bien sortis, en affichant des rendements à deux chiffres, à l’image des gérants de fonds de CTA (« Commodity Trading Advisors »).

Ainsi, si l’on prend l’indice Hedge Fund de Lyxor Asset Management, dont la performance est calculée sur la base de la performance des actifs des fonds de sa plateforme, son rendement s’est établit à -0,20% entre le 31 décembre 2013 et le 30 décembre 2014. A l’exception des fonds de type CTA (+18,2%), la plupart des autres stratégies ont enregistré l’an dernier, des performances proches de l’équilibre.

Il faut dire que les CTAs de type « trend following » ont bénéficié à plein des fortes tendances qui se sont dessinées en 2014, notamment sur les marchés de devises et de matières premières. Leurs programmes de gestion systématique ont ainsi su détecter correctement l’affaiblissement du cours de l’euro et du yen japonais notamment contre le dollar mais aussi de l’effondrement des prix du pétrole, intervenu au cours du deuxième semestre. Il est important de noter que ce sont les CTAs utilisant des stratégies de gestion à long terme qui ont été capables d’enregistrer les gains les plus importants sur l’année 2014.

De leur côté, les fonds Global Macro, offrant comme les CTAs, la possibilité de profiter de la tendance des marchés, à la hausse comme à la hausse, ont enregistré des pertes sur les marchés de matières premières, en particulier sur le secteur de l’énergie. Il faut dire que leurs gérants peuvent aller à l’encontre de la tendance des prix, du fait de leur mode de gestion discrétionnaire, à la différence des fonds de type CTA.

Les performances des stratégies actions ont enregistré des performances proches de l’équilibre, à l’exception des gérants « Market Neutral » qui ont su tirer profit de la forte décorrélation constatée en 2014, en affichant l’an dernier des gains de +7,9 %.

En revanche, l’année 2014 a été difficile pour les stratégies actions de type « Even Driven ». Il faut dire que le marché des M&A a été impacté négativement par les récentes mesures du gouvernement américain, limitant les fusions d’entreprises aux motivations plus fiscales qu’industrielles.

Enfin, les fonds « Credit & Volatility Arbitrage » se sont inscrits dans le rouge en 2014, le manque de liquidité du marché, rendant plus difficile les opportunités d’arbitrage pour leurs gérants.

Bref, une année 2014 relativement décevante pour les stratégies alternatives, à l’exception des fonds CTA qui retrouvent des couleurs après plusieurs années difficiles.

Next Finance , Février 2015

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News La Société ontarienne de financement de la croissance recherche des gérants de fonds

Afin de soutenir la création du Fonds d’actions pour le secteur des technologies propres (Ontario), la Société ontarienne de financement de la croissance (SOFC) a publié une demande de déclarations d’intérêt pour trouver des gérants de (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés