AVIVA Advertisement AVIVA

Legg Mason lance un nouveau fonds sur les marchés émergents

Legg Mason Inc. l’une des plus grandes sociétés de gestion au monde avec un encours sous gestion de 754 milliards de dollars [1], annonce le lancement du fonds Legg Mason Martin Currie Global Emerging Markets Fund, intégré à sa gamme de fonds domiciliés à Dublin.

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Le processus d’investissement est basé sur la stratégie mise en œuvre de longue date par sur les marchés émergents par Martin Currie, filiale de Legg Mason. Le fonds est géré par Kim Catechis, Responsable des marchés émergents chez Martin Currie, et par son équipe de gérants expérimentés. Cette équipe est déjà en charge de la stratégie incluant fonds ouverts et mandats pour le compte de clients du monde entier totalisant une encours de 1,9 milliard de dollars [2].

  • Un portefeuille actions, une gestion très active et des convictions fortes
  • Une approche ESG entièrement intégrée
  • Une équipe avec 20 ans d’expérience en moyenne, qui gère plus d’1,9 milliard de dollars d’actifs

Le processus d’investissement est basé sur la stratégie mise en œuvre de longue date par sur les marchés émergents par Martin Currie, filiale de Legg Mason. Le fonds est géré par Kim Catechis, Responsable des marchés émergents chez Martin Currie, et par son équipe de gérants expérimentés. Cette équipe est déjà en charge de la stratégie incluant fonds ouverts et mandats pour le compte de clients du monde entier totalisant une encours de 1,9 milliard de dollars [3].

Le fonds Legg Mason Martin Currie Global Emerging Markets Fund développe une approche de génération d’alpha reposant sur des convictions fortes, complétée par un contrôle des risques rigoureux et une analyse ESG.

Le fonds vise à assurer l’appréciation à long terme du capital en investissant dans des entreprises responsables des pays émergents. L’équipe utilisera le processus d’investissement actuel, qui repose sur la recherche fondamentale et la sélection des valeurs (« stock-picking »), pour être en mesure de surperformer sur le long terme. L’analyse ESG fait partie intégrante de ce processus afin de mieux comprendre le profil des entreprises, et de prendre des décisions d’investissement avisées. Elle permet par ailleurs à l’équipe de déceler les risques et les opportunités potentiels, et d’identifier les questions sur lesquelles engager un dialogue avec les équipes de direction, afin de renforcer leur degré de conviction. Depuis 2009 et sa signature des Principes d’investissement responsable (PRI) des Nations unies, la société de gestion Martin Currie bénéficie de la note A+ dans trois catégories distinctes. Témoignant de sa volonté d’instaurer un véritable dialogue avec les sociétés, l’équipe Marchés émergents s’est impliquée dans des comités consultatifs d’actionnaires 43 fois et a voté 27 fois contre les dirigeants sur au moins une résolution présentée.

Ce portefeuille nourri par des convictions fortes est composé de 40 à 60 valeurs, et présente une allocation géographique diversifiée et une exposition hors indice (« active share ») significative. La performance brute du portefeuille représentatif de la stratégie Marchés émergents internationaux s’est établie à 25,5 % en USD sur les 12 derniers mois contre 16,3 % pour l’indice MSCI Emerging Markets. [4]

Actuellement, le thème privilégié est le secteur « technologie », et reflète l’importance de ce secteur dans les pays émergents. L’une des principales positions concerne la société chinoise de commerce en ligne Alibaba, qui bénéficie d’une très forte croissance de ses ventes en ligne, d’une pénétration accrue dans les régions rurales de Chine, et de l’augmentation du nombre d’abonnés pour ses services axés sur le cloud. « En matière de gouvernance, Alibaba a clairement montré qu’elle souhaitait améliorer sa manière de communiquer, une décision que nous saluons », se félicite Kim Catechis, Directeur de la gestion Marchés Emergents chez Martin Currie.

Au sujet du lancement du fonds, Kim Catechis a déclaré :« Certaines entreprises des pays émergents ont déjà une position dominante dans certains secteurs, et constituent de sérieux compétiteurs dans de nom breux autres domaines. Bientôt, elles seront également leaders dans des secteurs tels que la banque, les biens d’équipement et l’énergie, pour n’en citer que quelques-uns. Pour les investisseurs, tout l’enjeu consiste à générer des performances réelles et durables en exploitant les avantages concurrentiels des entreprises des pays en développement. Notre stratégie est là pour les y aider ».

Vincent Passa, Directeur France chez Legg Mason, a déclaré : « Dans la mesure où les marchés émergents figurent parmi les priorités de nos clients, nous sommes ravis de mettre à leur disposition la stratégie de qualité en place chez Martin Currie. Les entreprises des marchés émergents ne se comportent pas nécessairement comme leurs consœurs des pays développés, et font souvent face à des enjeux et des opportunités très différents. La stratégie la plus adaptée à cet environnement implique une vraie spécialisation de l’équipe de gestion en vue de connaître parfaitement chacune des entreprises et le risque associé et, implique surtout de pouvoir capitaliser une longue expérience ».

Next Finance , 5 décembre

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Notes

[1] Au 30 septembre 2017

[2] Au 31 octobre 2017

[3] Au 31 octobre 2017

[4] Source : Legg Mason, au 31 octobre 2017. Toutes les données mentionnées correspondent au portefeuille représentatif du fonds de Martin Currie investi sur les marchés émergents internationaux. Les chiffres fournis tiennent compte du réinvestissement des dividendes. L’indice de référence est le MSCI Emerging Markets. Depuis la prise de fonction du gérant de portefeuille le 1er octobre 2010. Des différences sont possibles entre le portefeuille représentatif et le fonds, notamment concernant les encours gérés, les flux de trésorerie, les frais et les dépenses et les obligations réglementaires applicables, en particulier les paramètres d’investissement et les restrictions d’investissement et d’emprunt. Les performances et les allocations passées du portefeuille représentatif ne préjugent pas des perspectives futures du fonds.

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Innovation Columbia Threadneedle innove dans l’investissement durable avec le lancement du fonds Threadneedle (Lux) European Social Bond en France, en partenariat avec INCO

INCO, le premier consortium mondial d’une nouvelle économie, inclusive et durable interviendra en qualité de partenaire expert de l’évaluation de l’impact social et environnemental.

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés