AVIVA Advertisement AVIVA
›  News 

Legg Mason intègre le fonds RARE Infrastructure Value à sa gamme de fonds UCITS

Ce fonds, géré par RARE Infrastructure (« RARE »), prendra bientôt la dénomination « Legg Mason RARE Infrastructure Value Fund ». Il n’en continuera pas moins d’être géré de la même manière, en visant à apporter aux investisseurs valorisation du capital et rendement, en investissant dans des titres liés aux infrastructures globales.

Legg Mason annonce l’intégration de RARE Infrastructure Value Fund au sein de sa gamme emblématique de fonds OPCVM transfrontaliers Legg Mason, Legg Mason Global Fund plc (« LMGF »).

Ce fonds, géré par RARE Infrastructure (« RARE »), prendra bientôt la dénomination « Legg Mason RARE Infrastructure Value Fund ». Il n’en continuera pas moins d’être géré de la même manière, en visant à apporter aux investisseurs valorisation du capital et rendement, en investissant dans des titres liés aux infrastructures globales.

La fusion fait suite à l’acquisition par Legg Mason de 75 % du capital de la société RARE Infrastructure, basée à Sydney, en octobre 2015. RARE apporte son expertise dans le domaine des d’infrastructures cotées mondiales, une classe d’actifs en plein essor.

Depuis sa constitution en 2006, RARE est l’un des plus importants gestionnaires d’actifs entièrement dédiés aux infrastructures. RARE gère un encours de 6,1 milliards d’USD [1] d’actifs pour le compte de clients institutionnels et particuliers. Son approche de l’investissement est centrée sur le rendement des capitaux propres ajusté du risque. Son processus d’investissement comporte une analyse détaillée des flux de trésorerie des actifs liés aux infrastructures susceptibles d’offrir une croissance prévisible des rendements, conjuguée aux moteurs de valorisations d’ordre macroéconomique et économique.

S’exprimant à propos de la fusion, Vincent Passa, Directeur France & Benelux a déclaré : « L’acquisition de RARE s’inscrit dans notre engagement d’apporter à nos clients des solutions basées sur une offre de produits financiers de nouvelle génération. RARE leur donne accès à une classe d’actifs en plein essor, dont la gestion est confiée à des experts. Après le succès du lancement, en juillet de cette année, du fonds Legg Mason RARE Global Infrastructure Income Fund domicilié au Royaume-Uni (qui a collecté 277,8 [2] millions d’USD depuis sa création), cette fusion nous permet d’élargir notre offre de produits dans les infrastructures à destination de nos investisseurs transfrontaliers ».

Nick Langley, co-CEO et Directeur des investissements de RARE Infrastructure, a ajouté : « Nous sommes fiers de nous positionner en tant qu’experts du secteur des infrastructures, à travers une démarche de long terme permettant de tirer parti de l’attractivité de ces actifs. Les infrastructures constituent un thème d’investissement historique, qui commence à être reconnu à l’échelle mondiale comme un moyen de stimuler la demande et d’augmenter la productivité future. Cette classe d’actifs est également une excellente source de diversification, du fait de sa moindre corrélation aux obligations globales et de sa faible sensibilité aux actions internationales ».

Next Finance , Décembre 2016

Notes

[1] Selon RARE Infrastructure, l’encours d’actifs s’élevait à 6,1 milliards d’USD au 30 juin 2016.

[2] Au 30 novembre 2016

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News La Société ontarienne de financement de la croissance recherche des gérants de fonds

Afin de soutenir la création du Fonds d’actions pour le secteur des technologies propres (Ontario), la Société ontarienne de financement de la croissance (SOFC) a publié une demande de déclarations d’intérêt pour trouver des gérants de (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés