AVIVA Advertisement AVIVA
›  Note 

Le patrimoine des français et la gestion de patrimoine en quelques chiffres

Le patrimoine des français est estimé à la fin de l’année 2009 à plus de 10.000 milliards d’euros, dont le tiers est constitué du patrimoine financier alors que la résidence principale représente 80% des biens immobiliers.

Le produit de placement phare est l’assurance-vie avec 1360 milliards d’euros en fin d’année 2009. Les 10% des ménages ayant le plus de biens détiennent 48% du patrimoine total, alors que la répartition des revenus est moins concentrée. Le nombre de ménages assujettis à l’’ISF était estimé à 559.000 en 2009.

Dans ce contexte, de plus en plus de contribuables, sont donc concernés par les différentes offres patrimoniales. Le montant minimum des patrimoines concernés par les services de la gestion de patrimoine proposés par les différentes institutions financières (banques, assurances,…) concernent généralement les clients dont l’actif net patrimonial atteint au moins 150 000 euros en dehors, le plus souvent, des actifs immobiliers.

En France, environ 85 % de la clientèle des banques ont un portefeuille inférieur à 40 000 euros. La majorité de la population française est donc exclue de l’approche patrimoniale bancaire (et des services et préconisations qui y sont attachés) mais aussi de la grande majorité des cabinets et conseillers indépendants.

On estime que les patrimoines financiers compris entre 1 et 3 millions d’euros concernent environ plus de 100 000 foyers alors qu’environ 10 000 foyers détiennent un patrimoine financier supérieur à 3 millions d’euros.

Parmi les personnes susceptibles de bénéficier des services de gestion de patrimoine et de banque privée en France, un tiers des personnes sont suivies par un service de banque privée française contre le même pourcentage de personnes qui ne sont pas suivies (une dizaine de pour cent sont suivis par des banques privées étrangères).

Parallèlement à la présence des institutions financières, on doit également noter le développement de la profession de Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant (CGPI).

Bien que cette profession soit peu connue du grand public (et pour cause au vu de sa cible clientèle) ; elle existe depuis maintenant 30 ans et comprend plus de 4 000 GCPI et 3 000 cabinets.

En rythme annuel, 80 à 100 cabinets ou conseiller en gestion de patrimoine indépendant sont nouvellement créés.

Next Finance , Mai 2011

Lire aussi

Mai 2011

Portrait Conseiller en gestion de patrimoine : exigence actuelle et future

Le conseiller en gestion de patrimoine (CGP) a par définition vocation à intervenir sur le marché du conseil patrimonial auprès d’une clientèle dédiée. Il doit avoir une approche globale du patrimoine de son client afin de lui proposer des solutions pour tous les domaines qui (...)

tags
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Note ETF et risques associés : l’AMF apporte un éclairage sur le marché français des fonds indiciels cotés

Selon l’étude de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), les mécanismes de coupe-circuits en vigueur sur Euronext Paris permettent de contenir le risque d’écartement important entre le prix négocié de l’ETF et la valeur liquidative instantanée du panier (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés