AVIVA Advertisement AVIVA

La stratégie Event-Driven marque une pause estivale

Pour la première fois depuis octobre 2016, la performance mensuelle des fonds Event-Driven s’est inscrite en territoire négatif en août. La stratégie reste en tête de podium en 2017, avec un gain de 5,7% depuis le début de l’année selon l’indice Lyxor Event Driven Broad.

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Le trou d’air observé durant l’été s’explique essentiellement par les rendements négatifs des fonds Special Situations (-1,8% en août), pénalisés par leur allocation aux biens de consommation. Les valeurs du secteur de la santé, telles que NuVasive et Zimmer Biomet, ont pesé sur la performance plus tôt dans le mois. Plus récemment, ce sont Sotheby’s et Nestle qui ont entravé les performances des fonds Special Situations. En parallèle, les fonds Merger Arbitrage se sont maintenus à +0,1% en août malgré l’élargissement des spreads de transactions. La fusion programmée entre NXP Semiconductors et Qualcomm a largement soutenu la performance des fonds Merger le mois dernier, tandis que la transaction entre Time Warner et AT&T a coûté.

Du côté des bonnes nouvelles, les gérants CTA ont encore gagné du terrain la semaine dernière et, comme évoqué dans notre précédente édition, nous soulignons qu’ils affichent une moindre sensibilité aux marchés actions qu’il y a quelques mois.

L’indice Lyxor CTA Broad a gagné 1% la semaine dernière et 2,1% en août, tandis que l’indice MSCI World a affiché une performance neutre en août. Les tendances dans les marchés des taux et des changes ont été déterminantes pour les CTAs. Ni les conditions tendues du marché de l’emploi aux Etats-Unis, ni l’accélération des prix dans la zone euro en août, n’ont pu enrayé la tendance baissière des rendements obligataires. Dans le même temps, l’euro a continué de s’apprécier par rapport au dollar, tendance qui s’est également avérée payante.

Nous maintenons la surpondération des stratégies Event Driven. La trêve estivale devrait selon nous tourner court. D’un côté, nous continuons de penser que l’administration américaine sera en mesure de faire avancer la réforme budgétaire dans les mois à venir. Si cela se confirme, le contexte devrait être favorable aux opérations des entreprises, générant des opportunités pour les fonds Special Situations. En parallèle, maintenant que les spreads des transactions se sont élargis, les fonds Merger Arbitrage nous semblent plus attrayants qu’il y a quelques mois. En outre, nous notons que plusieurs positions stratégiques dans les portefeuilles Merger sont susceptibles de voir le prix des transactions concernées revalorisé, ce qui doperait les rendements.

Lyxor Research , 6 septembre

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés