AVIVA Advertisement AVIVA

La faible volatilité, une occasion à saisir

La solide croissance économique et le bas niveau des taux d’intérêt ont réduit la volatilité des marchés financiers à des plus bas pluriannuels. Les investisseurs peuvent tirer parti de cette faible volatilité en achetant des protections à la baisse ou des participations à la hausse présentant de faibles risques de baisse grâce aux options.

Mis à part quelques turbulences passagères, les marchés financiers ont été exceptionnellement calmes ces douze derniers mois. Les actions sont portées par une tendance stable à la hausse, la croissance économique est solide, l’inflation est faible et les banques centrales conservent leur politique monétaire accommodante. Autant de facteurs qui ont contribué à faire régresser la volatilité des marchés financiers à des plus bas historiques.

Le VIX, indicateur clé de la volatilité du marché actions américain, a évolué autour des 10% pendant la majeure partie de l’année, tandis que la moyenne à long terme du VIX s’approche des 20%.

La volatilité est cyclique, et la politique monétaire un moteur clé

Même si les risques peuvent toujours culminer de manière passagère lors d’événements imprévisibles comme l’actuelle joute verbale entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, la volatilité devrait pour l’instant rester inférieure à la moyenne. La liquidité abondante et la capacité des entreprises à absorber les chocs sont des facteurs clés qui influencent durablement la volatilité des marchés financiers. Le maintien de politiques monétaires accommodantes et la réduction par les entreprises de leur endettement contribuent à la poursuite de ce régime de faible volatilité, accès de volatilité temporaires mis à part. Ceci dit, la volatilité ne dépend pas de cycles et devrait donc augmenter progressivement, dès que nous observerons un resserrement plus durable des conditions monétaires.

Opportunités pour les hedgers et les investisseurs

Les niveaux de volatilité actuellement inférieurs à la moyenne sur les marchés financiers offrent d’intéressantes opportunités pour les hedgers et les investisseurs. La volatilité est un indicateur clé des prix des options : quand elle est faible, les options sont bon marché à l’achat. Les investisseurs inquiets des valorisations des actions suite à la longue reprise peuvent profiter de la faible volatilité pour se procurer une protection à la baisse à faible coût avec des options put ou des structures apparentées.

A l’inverse, les investisseurs disposant de liquidités qui ont raté la reprise des actions peuvent profiter de la faible volatilité pour acheter des participations à la hausse sur les marchés d’actions présentant des risques de baisse très limités, grâce à des options call ou des structures apparentées.

Tobias Merath , 24 août

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Stratégie Marchés actions : Etre moutonnier en bourse peut s’avérer être une stratégie payante !

Etre moutonnier en bourse est rarement considéré comme une qualité... même s’il est aujourd’hui avéré que les actions qui ont obtenu de bonnes performances par le passé tendent à surperformer les autres actions sur la période qui suit. Alors, comment tirer parti de cette inertie des (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés