›  News 

La dynamique positive se poursuit sur le marché des ETF européens en février 2017

Les Nouveaux Actifs Nets (NAN) s’élèvent à 9,4 milliards d’euros sur le mois, soit près de deux fois la moyenne sur un an (4,9 milliards d’euros). L’encours total sous gestion est en hausse de 7% par rapport à la fin de l’année 2016, s’élèvant à 551 milliards d’euros, incluant un effet marché de 3,9%.

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Les Nouveaux Actifs Nets (NAN) s’élèvent à 9,4 milliards d’euros sur le mois, soit près de deux fois la moyenne sur un an (4,9 milliards d’euros). L’encours total sous gestion est en hausse de 7% par rapport à la fin de l’année 2016, s’élèvant à 551 milliards d’euros, incluant un effet marché de 3,9%. Sur les marchés développés comme sur les marchés émergents, les ETF actions et obligations ont enregistré des flux positifs dans un contexte d’appétence au risque, soutenus par une amélioration des indicateurs macroéconomiques pour l’ensemble des marchés.

  • La collecte sur les ETF actions représente 6,1 milliards d’euros. Il est intéressant de constater que l’afflux de capitaux a concerné aussi bien les marchés développés qu’émergents, dans un climat économique favorable. Cette situation a profité à la fois aux ETF américains et européens, qui ont respectivement affiché des NAN de 0,9 milliard d’euros et 1,3 milliard d’euros. Les ETF actions monde ont encore bénéficié d’entrées de capitaux significatives (1,1 milliard d’euros), ce qui témoigne du regain d’optimisme des investisseurs. Les ETF actions Asie-Pacifique se sont redressés (0,9 milliard d’euros) pour atteindre leur niveau le plus élevé sur un an. Du côté des marchés émergents, nous avons assisté à un revirement de tendance avec des flux positifs de 0,8 milliard d’euros. On notera que les ETF répliquant des indices émergents larges se sont arrogé deux tiers de ces flux tandis que les ETF pays émergents sont restés soutenus, surtout en Inde. Les ETF Smart Beta ont engrangé d’importantes entrées de capitaux (1,1 milliards d’euros).

    Les ETF axés sur le style « Value » ont encore profité de l’engouement pour les stratégies cycliques, avec une collecte de 918 millions d’euros. Les stratégies fondamentales sur les ETF japonais ont également attiré une partie des flux, à 212 millions d’euros.

  • Les ETF obligataires ont enregistré des flux de 3,2 milliards d’euros soit la plus forte collecte en sept mois. Notons que ces flux obligataires ont surtout concerné les ETF axés sur la dette émergente et les obligations à haut rendement. La collecte des emprunts d’Etat européens est restée très limitée. Les flux sur la dette émergente se sont à nouveau révélés positifs, avec 1,2 milliard d’euros collectés, en réponse à la recherche de rendement des investisseurs. Cela a également permis aux ETF sur le haut rendement de remonter en territoire positif (427 millions d’euros). Soutenus par l’amélioration de la conjoncture, les flux sur les ETF indexés sur l’inflation ont atteint un niveau record sur un an (948 millions d’euros). Les ETF axés sur des stratégies obligataires « short » ont par ailleurs attiré des capitaux à hauteur de 365 millions EUR dans un contexte de risque politique croissant en Europe.
  • Les ETF sur les matières premières ont collecté des flux à hauteur de 209 millions d’euros, tant sur les expositions globales que sur les métaux précieux.

Lyxor Research , 20 mars

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News La Société ontarienne de financement de la croissance recherche des gérants de fonds

Afin de soutenir la création du Fonds d’actions pour le secteur des technologies propres (Ontario), la Société ontarienne de financement de la croissance (SOFC) a publié une demande de déclarations d’intérêt pour trouver des gérants de (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés