AVIVA Advertisement AVIVA

La consolidation du secteur pharmaceutique soutient les stratégies Event Driven

Pour sa première semaine dans le Bureau ovale, le nouveau président des Etats-Unis a décidé d’agir rapidement tout en marquant les esprits. En l’espace de quelques jours seulement il a publié douze décrets couvrant des domaines tels que l’immigration, la santé, le commerce, les infrastructures ou encore l’énergie.

Les actions américaines ont célébré cette offensive par un rebond. L’indice S&P 500 a gagné 1,3% depuis la veille de l’investiture de M. Trump. Les rendements des bons du Trésor et le dollar américain ont eux aussi progressé, dans la mesure où le raffermissement de l’activité économique devrait se traduire par un regain d’inflation et une normalisation monétaire plus rapide.

Les hedge funds ont su tirer parti d’une évolution aussi favorable du marché. L’indice Lyxor hedge fund s’est adjugé 0,5% sur la semaine écoulée, avec une surperformance des gérants CTA et Global Macro.

Les gérants Fixed Income Arbitrage se sont également bien comportés, dans un environnement caractérisé par une volatilité implicite des taux toujours élevée depuis la victoire électorale du parti républicain outre-Atlantique. Ainsi, les évolutions récentes plaident en faveur de notre positionnement optimiste sur ces stratégies.

Sur une note plus négative en revanche, les stratégies Event Driven ont inscrit une sous-performance. Les positions prises sur Rite Aid, une chaîne de pharmacies ciblée par Walgreens Boots Alliance, ont eu une incidence négative sur la performance sur fond d’inquiétudes suscitées par la loi antitrust. Le projet de Walgreens de vendre des centaines de pharmacies à la concurrence n’a pas persuadé la Federal Trade Commission d’autoriser la transaction.

Toutefois, une autre mégafusion dans le secteur pharmaceutique devrait soutenir la performance des stratégies Event Driven.

En fin de semaine dernière, Johnson & Johnson a annoncé une transaction d’un montant de 30 milliards de dollars pour l’acquisition d’Actelion, société suisse de biotechnologies, au terme de plusieurs mois d’âpres négociations. Le cours de l’action d’Actelion a bondi de 20% dans le sillage de cette annonce. Ce rebond devrait grandement contribuer aux gains des stratégies Event Driven, dans la mesure où la société suisse représente la principale exposition longue des fonds Merger de notre échantillon.

La réforme de l’impôt sur les sociétés envisagée par la nouvelle administration américaine est considérée comme une opportunité pour les secteurs technologique et pharmaceutique, qui bénéficieraient en effet d’allégements fiscaux sur les rapatriements de capitaux. La vague de fusions-acquisitions pourrait ainsi déferler encore un certain temps sur ces secteurs. Les gérants Event Driven semblent être en première ligne pour en profiter.

Lyxor Research , 3 février

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés