AVIVA Advertisement AVIVA
›  News 

La Chine s’inquiète de la stabilité du dollar

La Chine, premier pays détenteur d’obligations américaines, regarde avec inquiétude la baisse du billet vert...

S’exprimant lors du G20, un représentant de la Banque Centrale chinoise a déclaré que les Etats-Unis ne devraient pas prendre le risque de laisser s’affaiblir le dollar, eu égard à son rôle comme première monnaie de réserve mondiale.

La Chine, premier pays détenteur d’obligations américaines, regarde avec inquiétude la baisse du billet vert et s’inquiète du risque inflationniste créé par la politique de la réserve fédérale qui ne fait que « tourner la planche à billets ».

La Chine dispose de réserves en dollars estimées aujourd’hui à 2.300 milliards de dollars à fin juin 2009.

En mars dernier, la banque centrale de Chine avait proposé le remplacement du dollar comme monnaie de réserve internationale ainsi qu’un nouveau système de supervisation financière contrôlé par le fonds monétaire international.

Le président de la Réserve fédérale (Fed) des Etats-Unis, Ben Bernanke, a déclaré jeudi que la création d’une nouvelle monnaie de réserve supranationale risquerait d’affaiblir le dollar américain.

Répondant à la question posée par des parlementaires au sujet des propos du président de la Banque mondiale, Robert Zoellick, sur le billet vert, M. Bernanke a estimé que la mise en place d’une nouvelle super monnaie de réserve est "une question à long terme", signalant l’inexistence d’un "risque immédiat" pour le dollar américain.

Ce serait une erreur pour les Etats-Unis de prendre pour acquise la place du billet vert comme monnaie de référence, a averti lundi M. Zoellick. Il a souligné que le statut du dollar américain dépendrait de la méthode qu’adopteront les Etats-Unis pour gérer leur dette.

Cherchant à s’affranchir du dollar, la Chine a débuté une politique d’internalisation du Yuan. Elle a notamment conclu un accord de swaps de devise pour un montant de 95 milliards de dollars avec la Corée du Sud, la Malaisie, la Biélorussie, l’Indonésie et l’Argentine.

La Chine a également lancé plusieurs émissions de bons du Trésor à Hong-Kong, accessibles aux investisseurs étrangers, d’un montant global de 6 milliards de yuans (875,5 millions de dollars).

C’est la première fois que le gouvernement central émet des bons du Trésor en yuans hors de la partie continentale de Chine.

La période de vente de ces bons durera du 28 septembre au 20 octobre. Les intérêts seront payés 6 mois après la date d’émission, a indiqué le ministère.

Un taux d’intérêt de 2,25% sera versé pour les bons à deux ans, de 2,7% pour les bons à trois ans et de 3,3% pour les bons à cinq ans.

Next Finance , Septembre 2009

tags
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News La Société ontarienne de financement de la croissance recherche des gérants de fonds

Afin de soutenir la création du Fonds d’actions pour le secteur des technologies propres (Ontario), la Société ontarienne de financement de la croissance (SOFC) a publié une demande de déclarations d’intérêt pour trouver des gérants de (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés