AVIVA Advertisement AVIVA

La Chine à la conquête de l’Europe

Après l’achat du Club Med par le conglomérat privé Fosun, l’appétit des investisseurs chinois pour les actifs européens s’illustre à nouveau avec les rumeurs autour du groupe Peugeot, dont la famille pourrait vendre ses parts au groupe chinois Dongfeng (déjà partenaire au sein d’une JV chinoise).

Après l’achat du Club Med par le conglomérat privé Fosun, l’appétit des investisseurs chinois pour les actifs européens s’illustre à nouveau avec les rumeurs autour du groupe Peugeot, dont la famille pourrait vendre ses parts au groupe chinois Dongfeng [1] (déjà partenaire au sein d’une JV chinoise).

Après avoir été longtemps concentrés sur les investissements en matières premières, principalement en Amérique du Sud, en Australie et en Afrique, les investisseurs chinois sont entrés dans une nouvelle phase d’expansion [2] en partant à la conquête de l’Europe.
Avec un montant total de 12,6 Md$, l’Europe a représenté 33 % des opérations de fusions-acquisitions réalisées en 2012 et devance largement les Etats-Unis (14%) et le Japon. Les expertises et les marques européennes constituent des cibles privilégiées pour les entreprises chinoises.

Ces investissements sont stratégiques pour augmenter leur valeur ajoutée et préserver leurs marges sur le marché domestique alors que celles-ci sont sous pression avec la hausse des salaires et des coûts de production.

Parmi les secteurs privilégiés figurent :

  • Les services collectifs : Parmi les deals réalisés, China Three Gorges Corp a acquis 21 % d’EDP (3.65 Mds $), le fonds souverain CIC a acheté 30% de la filiale exploration et production de GDF Suez et déclaré son intérêt pour les italiens ENI (pétrole) et Enel (électricité).
  • Les infrastructures : Les ports du Pyrée et de Naples ont été rachetés par l’armateur Cosco, CIC est partenaire financier du fonds d’infrastructure anglais.
  • Le secteur automobile : Après le rachat de la division auto de Volvo par Geely pour 1.5 Md $, le suédois SAAB a été racheté par le distributeur Pang Da.
  • Dans le secteur alimentaire, Bright Foods (société publique) a racheté Diva (négociant en grands vins de Bordeaux) et le britannique Weetabix pour 1.25 Mds $.
  • Dans le luxe, A Capital [3] a acheté, aux côtés du chinois Sparkle Roll Holdings, le producteur de matériel audiovisuel danois Bang&Olufsen, l’italien Ferretti (yachts) a été racheté par le groupe SHIG-Weichai.

Ces investissements peuvent être initiés par une prise de participation minoritaire. Ainsi pour sécuriser leur développement en Chine, la famille Ferragamo a cédé 8 % du capital de Salvatore Ferragamo à P.Woo. Le grec Folli Follie (bijouterie fantaisie) a ouvert son capital au groupe Fosun.

Si le ralentissement économique de la Chine est aujourd’hui un motif légitime d’inquiétude, l’accélération actuelle des investissements chinois en Europe valide l’intérêt des consommateurs chinois pour les marques européennes.
La croissance de la classe moyenne chinoise va ainsi continuer de constituer un débouché important pour les marques européennes ayant réussi leur implantation en Chine. Enfin, certaines cibles peuvent présenter un intérêt spéculatif.

Marc Renaud , Juillet 2013

Notes

[1] Dongfeng est un conglomérat automobile détenu majoritairement par l’Etat, champion des « alliances » avec des groupes étrangers : Kia (Corée) Honda et Nissan (Japon).

[2] Indice d’internationalisation de l’économie chinoise : L’indice A-Capital Dragon Index TM mesure l’internationalisation de l’économie chinoise (croissance des investissements internationaux rapportée au PIB)

[3] A capital est un fonds euro asiatique de private equity initiateur notamment de l’entrée de Fosun au capital du Club Mediterranée

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Stratégie « Smart Beta » et l’investissement à bas carbone

A l’occasion de la COP21 ERI Scientific Beta a présenté une série d’indices bas carbone qui réduisent l’empreinte carbone de l’indice grâce à un filtrage léger des titres ayant une empreinte carbone élevée tout en maintenant une exposition élevée à des primes de risque bien rémunérées et (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés