›  News 

La Caisse des Dépôts dépasse les objectifs annoncés en 2015 et prend de nouveaux engagements pour 2020

La Caisse des Dépôts étend par ailleurs son engagement de réduction de 20% de l’empreinte carbone aux portefeuilles d’obligations d’entreprises sur la période 2014-2020.

A l’occasion de l’anniversaire de l’accord de Paris, la Caisse des Dépôts confirme et poursuit sa stratégie d’intégration du changement climatique dans la gestion de ses portefeuilles financiers et de ses financements de projets.

Les objectifs annoncés à l’occasion du Climate Finance Day de 2015 ont été dépassés. A titre d’exemple, l’empreinte carbone de son portefeuille d’actions a diminué de 27% entre 2014 et 2016. De nouveaux engagements sont pris en faveur du financement de la transition écologique et énergétique : les sommes collectées au titre du Livret de Développement Durable et Solidaire seront ainsi orientées vers le financement de projets ayant un impact climatique favorable.

Engagement actionnarial : la Caisse des Dépôts rejoint la coalition Climate Action 100+ et signe la Charte des investisseurs publics en faveur du climat

Afin de renforcer leur dispositif d’engagement actionnarial, la Caisse des Dépôts et CNP Assurances rejoignent l’initiative internationale d’engagement collaborative Climate Action entre 100+. Cette initiative vise à rassembler et coordonner les plus gros réseaux internationaux d’investisseurs actifs sur ce sujet afin qu’ils engagent les 100 plus gros émetteurs de gaz à effet de serre (GES) à améliorer leur reporting climatique, mettre en place une gouvernance appropriée de l’enjeu climatique et définir puis communiquer des objectifs de réduction des émissions de GES.

La Caisse des Dépôts a par ailleurs signé dans le cadre du Climate Finance Day le 11/12 la Charte des investisseurs français en faveur du climat, aux côtés notamment de Bpifrance. Les signataires s’engagent à ce titre à mettre en œuvre des principes conjoints, dont des principes de dialogue actionnarial, pour assurer la cohérence de leurs activités avec les objectifs de l’Accord de Paris.

Réduction de l’empreinte carbone de ses portefeuilles d’actions : la Caisse des Dépôts va au-delà de l’objectif des -20% et étend son engagement à ses portefeuilles obligataires

Le groupe Caisse des Dépôts a effectué la mesure de l’empreinte carbone de ses portefeuilles actions gérés en direct ce qui représente pour le Groupe (établissement public Caisse des Dépôts, Bpifrance et CNP Assurances) un portefeuille de 55 milliards d’euros. L’empreinte carbone des émissions de GES associées aux portefeuilles actions cotées du groupe Caisse des Dépôts a baissé de 27% entre 2014 et 2016, allant au-delà de son objectif initial de diminution de 20%.

La Caisse des Dépôts étend par ailleurs son engagement de réduction de 20% de l’empreinte carbone aux portefeuilles d’obligations d’entreprises sur la période 2014-2020.

Financement de la TEE : la Caisse des Dépôts dépasse l’engagement de 15 milliards d’euros et flèche le LDDS pour financer des projets ayant un impact climatique favorable

Lors du Climate Finance Day qu’il avait initié en 2015, le groupe Caisse des Dépôts s’était engagé à consacrer 15 milliards d’euros à ces financements dédiés entre 2014 et 2017. Cet objectif est d’ores et déjà atteint et même dépassé.

Afin de développer de nouveaux produits d’épargne grand public pour le climat, la collecte du LDDS servira à octroyer des prêts pour financer des projets des projets ayant un impact climatique favorable.
En complément de ces engagements, la Caisse des Dépôts a lancé le 22 février dernier sa première obligation verte d’un montant de 500 millions d’euros et d’une maturité de 5 ans. Les fonds levés grâce à cette opération permettront de financer trois secteurs : l’immobilier performant (neuf ou réhabilitation lourde), les énergies renouvelables et la dépollution de sites.

Eric Lombard, directeur général de la Caisse des Dépôts a déclaré : « Dès 2015, la Caisse des Dépôts a été acteur de référence dans l’engagement de la communauté financière en faveur du Climat. Aujourd’hui, notre bilan est positif. Nous avons réduit l’empreinte carbone de nos portefeuilles actions de 27 % entre 2014 et 2016 ce qui représente un effort supérieur à nos objectifs. Nous avons signé la Charte des investisseurs publics en faveur du Climat, qui s’inscrit dans la continuité de notre engagement. Nous allons relever le défi climatique sur nos territoires en mobilisant nos financements au bénéfice de la rénovation thermique des bâtiments et des infrastructures propres. Acteur du temps long, nous sommes conscients de la nécessité d’accélérer. Nous sommes très engagés contre le réchauffement climatique et la sphère associative est dans son rôle en nous rappelant les enjeux qui sont devant nous. »

Next Finance , Décembre 2017

tags
Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News L’Ircantec s’engage à contribuer à l’initiative Climate Action 100+

En 2015, l’Ircantec s’associait aux 400 investisseurs représentant près de 24 trillions de dollars sous gestion et signait la déclaration des investisseurs sur le changement climatique.

© Next Finance 2006 - 2018 - Tous droits réservés