AVIVA Advertisement AVIVA

LO Fund - All Roads Multi-Asset : un fonds multi asset tout terrain ?

Ce produit lancé en 2012 utilise une stratégie d’investissement long-only appliqué à un univers multi-actifs, comprenant les actions, emprunts d’Etat et obligations d’entreprise (dans les marchés émergents et développés) et les matières premières au moyen d’instruments liquides.

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Ce fonds multi-asset géré par Lombard Odier Asset Management utilise des méthodes systématiques afin de générer une performance régulière, tout en préservant le capital.

Ce produit lancé en 2012 utilise une stratégie d’investissement long-only appliqué à un univers multi-actifs, comprenant les actions, emprunts d’Etat et obligations d’entreprise (dans les marchés émergents et développés) et les matières premières au moyen d’instruments liquides. La mise en œuvre de la stratégie accentue la diversification en s’exposant à des primes de risque traditionnelles et alternatives de manière systématique, liquide et transparente tels que le portage sur le marché obligataire ou sur les devises par exemple.

Mais, son originalité repose sur un processus d’allocation basé sur le risque et non sur le capital.

Pour ce faire, Aurèle Storno, le gérant du fonds, utilise des méthodes systématiques utilisant les trois principes suivants :

  • Tout d’abord, il ne faut pas partir du principe que chacune des classes d’actifs doit contribuer de manière égale au risque.
  • Ensuite, il ne s’agit pas de définir « une fois pour toutes » l’allocation en risque sur la base des volatilités à long terme. Ainsi, « si les obligations affichent une volatilité à 5 % sur le long terme mais enregistrent depuis quelques mois des pics à 10 %, continuer de les pondérer sur la base d’une volatilité à 5 % n’a pas de sens » précise Aurèle Storno.
  • Enfin, le niveau de levier global du portefeuille ne doit pas non plus être défini « une fois pour toutes » car « lorsque la volatilité et les corrélations au sein de l’ensemble du marché sont élevées, le même rendement peut être généré avec un niveau d’endettement moindre » ajoute t-il.

Ce sont ces trois éléments, appliqués de manière systématique, qui guident le processus d’allocation des risques.

Pour l’heure, les résultats semblent être au rendez-vous avec un rendement actuariel de 3,55 % et une volatilité de 4,79 % depuis son lancement, faisant ressortir un ratio de Sharpe de 0,74 [1].

RF , 31 janvier

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Notes

[1] Données au 31/12/2016

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés