AVIVA Advertisement AVIVA

Jouer la baisse de la corrélation via l’arbitrage d’action.

Malgré un second trimestre assez contrasté des hedge funds, les stratégistes de SG Private Banking demeurent positifs avec une préférence pour Relative Value et Event Driven

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Après un mois d’avril favorable, la performance de la plupart des stratégies de Hedge fund a été négative en mai à l’exception de « Relative Value » qui a réussi à afficher un léger gain en Mai.

Au cours des deux premiers mois du trimestre, « Relative Value » (+1.1%) et « Trading Directional » (+0.7%) ont affiché les meilleures performances. Ces deux stratégies ont suivi un parcours assez différent. Si la stratégie « Relative Value » a réussi à afficher des gains en avril (+0.8%) et en mai (+0.3%), la stratégie « Directional Trading » a réalisé des gains importants en avril (+3.3%) qui ont été fortement réduits par des pertes en mai (-2.5%). La baisse du dollar et la hausse des matières premières sont les deux principaux thèmes qui ont généré cette volatilité des performances. Au niveau des sous-stratégies, Global Macro (+2.2%) et Corporate Credit L/S (+1.2%) se sont le mieux comporté au cours de ces deux mois.

Nous demeurons toujours positifs sur les quatre grandes stratégies, nous avons cependant une préférence pour Relative Value et Event Driven. A l’inverse, nous sommes un peu plus prudent pour « Directional Trading » qui devrait demeurer volatile. Nous avons abaissé à positif la notation de la stratégie Global Macro en raison d’un niveau de performance inférieur à nos attentes et à une dispersion plus importante qu’espérée au niveau des gérants. Nous avons toujours une préférence pour les gérants défensifs au sein de la stratégie, même si ils ont aussi souffert de la correction du pétrole, car ils nous paraissent les plus intéressants dans cette environnement marqué par les incertitudes économiques et géopolitiques ainsi que par les violents retournements de tendance (argent, pétrole, dollar,..).

Stratégies Relative Value : Jouer la baisse de la corrélation des actions à travers l’arbitrage d’action

Au sein des stratégies « Relative Value », nous avons augmenté la notation de l’arbitrage d’actions qu’il soit statistique ou fondamental. En effet, ces stratégies qui n’ont pas d’exposition nette aux marchés actions, bénéficient de la forte baisse de la corrélation intra- sectorielle. En effet ; le niveau de corrélation est revenu malgré un pic lié à la crise japonaise à un niveau qui n’avait plus été vu depuis plusieurs années.

A l’inverse, nous avons abaissé à Neutre la notation de l’arbitrage d’obligations d’Etat en raison des difficultés des gérants à délivrer des performances significatives malgré la fin programmée du deuxième « quantitative easing » américain.

SG Private Banking , Juin 2011

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Stratégie L’ircantec met le cap sur les investissements verts

A l’occasion de la présentation de son dernier rapport d’activité, l’Ircantec a donné des détails sur son portefeuille de réserves évalué à 9,8 milliards d’euros à fin décembre 2016. Elle y a aussi démontré que l’investissement responsable faisait désormais partie de son (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés