AVIVA Advertisement AVIVA
›  Interview 

Jonathan Rio : « L’absolute return à la portée de tous... »

MTA Trading innove en lançant un concept de location de signaux de trading, exécutables automatiquement sur les comptes de chaque client. Deux objectifs : permettre aux investisseurs de moduler leur risque et d’accéder à des stratégies alternatives jusqu’ici réservées aux seuls traders...

1- Quelle est la genèse de MTA Trading ?

MTA Trading est née de la collaboration entre 3 personnes expérimentées en finance de marché. Samuel Rondot réalise des systèmes de trading qu’il commercialise depuis 15 ans. Laurent Fassert est ingénieur en informatique, il a travaillé au sein d’une grande banque en Suisse. Et moi-même, ancien courtier en bourse, sur les produits dérivés, aux Etats-Unis (Chicago), en Angleterre (Londres) et en France (Paris).
Nous sommes partis d’un constat assez simple, sur une période allant de 2 à 6 mois, 90% des clients particuliers perdent tout leur capital en bourse. Ils utilisent généralement trop d’effet de levier, et une seule méthode, si toutefois ils en ont une. Ils sont la plupart du temps en contre-tendance.
Nous voulions leur donner la possibilité de gagner sur le long terme quelque soit la tendance. Cela s’apparente à la stratégie Absolute Return en gestion alternative. Pour ce faire, nous installons sur le compte du client un logiciel développé en interne, une black box. Ce dernier peut stopper ou reprendre les opérations à tout instant.

2- Quels sont les principaux avantages de votre solution ?

MTA Trading a pour avantage de proposer une stratégie boursière, proche de celle d’un Hedge Fund, directement installée sur le compte du client. Il n’y a donc aucune mise en commun des fonds, leur sécurité est totale. Le client peut consulter les opérations sur son compte en temps réel.
Le client détermine le niveau de risque qu’il accepte grâce au drawdown (perte maximale historique) des plans de trading qui est un très bon indicateur. D’autre part, le capital de départ est nettement plus faible que dans un Hedge Fund classique, les clients peuvent utiliser notre solution à partir de 5000 euros.

3- Combien y a-t-il de stratégies disponibles dans votre black box ?

Nous disposons de 3 plans alliant plusieurs stratégies de trading : les plans Bronze, Silver et Gold. Le plan Bronze en comporte 3, le Silver, 6 et le Gold en intègre 10. Il s’agit bien d’une montée en gamme puisque chaque plan inclut les stratégies des précédents. Ceci permet, grâce à la diversification, de limiter le risque de perte pour une même performance. Ainsi, le plan Gold contient davantage de stratégies décorrélées. Ce dernier est programmé pour réduire ou augmenter le nombre des positions suivant la volatilité des marchés.

4- Comment avez-vous évalué vos stratégies ? Avez-vous effectué un Back Testing ? Sur quels marchés êtes vous positionnés ?

Un certain nombre des systèmes ont été mis en production il y a près de cinq ans. Une partie des stratégies a été back testée sur une durée de dix ans. Cela représente des milliers de trades pour chaque stratégie ! Les systèmes sont assez simples dans leur conception. Les positions sont prises soit pour quelques heures (intraday) soit pour quelques jours (swing trading).

Les dangers des systèmes de trading, sont la suroptimisation, c’est-à-dire obtenir des gains importants dans le passé et produire des pertes dans le futur, et l’élaboration de systèmes trop complexes qui peuvent se dérégler au cours du temps. Ce sont là des problématiques sur lesquelles l’expertise de Samuel Rondot a été et demeure décisive.

Chaque stratégie a des résultats particulièrement satisfaisants. Contrairement à la plupart des black box, nous proposons de nombreuses stratégies qui ont, de plus, l’avantage d’être décorrélées. C’est en cela que notre concept est novateur.

Le money-management se fait de façon globale et unitaire pour chaque système. Les systèmes ont un ratio de corrélation extrêmement faible. Nous sommes positionnés sur de nombreux marchés européens et américains. Nous utilisons les CFD’s sur indices plutôt les Futures car ils permettent un effet de levier bien plus réduit pour un capital de départ identique. En effet, le minimum traité sur le CFD’s est de 0,1, c’est-à-dire un dixième de lot par rapport à un Future. Le client n’a de fait besoin que d’un dixième de capital pour utiliser un effet de levier comparable à celui des Futures. C’est pour cela que nous pouvons nous adresser à un large public, avec en plus 10 stratégies, qui permettent à un client de choisir un plan Gold avec seulement 30.000 euros.

5- Pourquoi ne pas avoir crée un Hedge Fund ?

Pour ce type de produit la clientèle est essentiellement fortunée ou institutionnelle. Effectivement, les Hedge Funds utilisent les Futures qui nécessitent des capitaux dix fois supérieurs aux CFD’s de notre courtier ActivTrades.

D’autre part, les Hedge Funds sont généralement implantés dans des zones off-shore ce qui rend le placement plus opaque pour le client en terme de sécurité des fonds. Avec notre produit, ce dernier reste maître de son compte et peut y intervenir à tout moment.

Dans un Hedge Fund, les fonds investis sont mis en commun, alors qu’avec MTA Trading, un logiciel est installé directement sur le compte du client. Ce dernier est ségrégé, c’est-à-dire qu’il y a séparation entre les comptes du courtier et les comptes du client.

Notre courtier est situé en Angleterre et régulé pour tous les pays européens. Il y a donc davantage de garanties pour un client que dans Hedge Fund off-shore.

6- Mais dans un Hedge Fund, le client fait essentiellement confiance aux talents des gérants et analyse les performances annuellement...Comment le client peut il choisir optimalement sans bien maîtriser les stratégies, les opportunités et les risques ?

Contrairement à un Hedge Fund, avec MTA Trading c’est le produit qui s’adapte aux besoins du client et non l’inverse. En effet, nous définissons ensemble, en fonction des demandes du client, l’effet de levier choisi, le nombre de stratégies mises en œuvre et ainsi le plan de trading correspondant. Celui-ci peut donc être totalement personnalisé.

Le client bénéficie, grâce à son relevé de compte quotidien, d’un suivi régulier de l’évolution de son capital. En outre, la Newsletter mensuelle de MTA Trading lui permet de comprendre les performances de son plan de trading. Nous accordons une grande importance à la diffusion régulière des informations relatives aux résultats de notre produit. Le client peut également joindre facilement et à tout moment l’équipe de MTA Trading afin d’obtenir des renseignements précis.

Enfin, les stratégies sont développées par un professionnel, Samuel Rondot, qui a pour objectif de créer le meilleur couple rendement/risque.

7- Certaines sociétés de gestion, lorsqu’elles commercialisent des fonds, recommandent parfois une durée d’investissement. Faites- vous de même ?

Non, nous ne proposons rien de ce type. Le client souscrit un abonnement annuel et a donc tout intérêt à utiliser le logiciel sur toute cette durée. Le montant de cette souscription est fonction du capital investi et de l’effet de levier choisi par le client. En terme de frais, cela revient en moyenne à un placement dans une SICAV.

En revanche, si la performance est excellente, c’est tout bénéfice ! N’étant pas une société de gestion, nous ne sommes pas rémunérés à la performance. Le client aura donc payé uniquement un montant fixe.

Nos statistiques montrent des gains sur une période de dix ans avec des rendements annuels allant de 2% à 17% sans effet de levier ni recapitalisation. Par conséquent, on constate qu’il vaut mieux profiter du logiciel plusieurs années afin de bénéficier d’une moyenne de rendement équilibrée.

8- Quel est le type de votre clientèle aujourd’hui ?

Nos clients sont des investisseurs, débutants et/ou confirmés en finance mais aussi des day-traders actifs. Il peut s’agir de jeunes actifs ou de retraités, aux capitaux modestes ou plus importants, d’anciens chefs d’entreprises ou même d’investisseurs institutionnels. Dans tous les cas, nos clients souhaitent limiter le risque tout en bénéficiant d’un probable rendement intéressant.
Nos clients ouvrent aujourd’hui un compte avec un ticket moyen de 50.000 euros investis à 90% dans un plan Gold.

F.Y , Juin 2008

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Interview Olivier Plaisant : « Dans un monde où la croissance est rare, investir la croissance durable »

Les grands défis du XXIème siècle sont liés à la relation entre l’Homme et son environnement. Les changements démographiques, leurs conséquences sur le développement de nos sociétés, les implications en termes de gestion des ressources de la planète sont autant d’enjeux (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés