›  Stories 

John Fredricksen : un autre roi du pétrole

Il s’est enrichi en louant des pétroliers sur une longue période à un prix fixé à l’avance pour les sous-louer ensuite à un taux journalier fixé au jour le jour...

Encore largement méconnu du grand public, John Fredricksen n’en reste pas moins l’un des nouveaux maîtres sur le marché du pétrole.

Actionnaire principal de l’une des plus importantes flottes mondiales de pétroliers à travers la société Frontline Ltd domiciliée aux Bermudes, ce Norvégien de 55 ans pèse aujourd’hui de toute son influence sur le marché du transport maritime de pétrole (ou « tanker fret »), l’un des marchés les plus volatils au monde (fin 2007, les taux de fret pour le transport de l’or noir avaient été multipliés par deux).

Né en 1944 à Oslo et fils de soudeur, il commence par travailler pour une société de courtage maritime. Son métier consiste alors à affréter des bateaux. Il fait ses armes dans ce domaine et s’oriente rapidement, de manière plus spécifique, vers le transport de pétrole brut. Après quelques années passées en tant que courtier, il décide de se mettre à son compte comme armateur cette fois. Mais n’ayant malheureusement pas les fonds nécessaires pour acheter des pétroliers, il commence par les louer.

Fredricksen ne verra poindre la réussite que quelques années plus tard, grâce à une prise de risque énorme, voire disproportionnée, que la plupart de ses concurrents ne seront pas prêts à assumer. Le premier risque sera un risque opérationnel. En effet, en opérant dans des mers réputées dangereuses, il obtient en contrepartie des marges substantielles dues à des taux de fret fortement majorés pour la circonstance ; comme pendant la guerre Iran/Irak dans les années 1980 où ses pétroliers ont pratiquement été les seuls à naviguer dans le Golfe Persique, au risque de se faire attaquer à tout moment vu l’instabilité qui régnait dans la région..

Le second risque pris par John Fredricksen, qui a été un autre déterminant de sa fortune, est un risque de « marché » ou de « trading » plus classique. En louant des pétroliers sur une longue période à un prix fixé à l’avance pour les sous-louer ensuite à un taux journalier fixé au jour le jour, l’entrepreneur Norvégien a pu bénéficier ainsi de toute la tension des prix à court terme et anticiper parfaitement les mouvements futurs pour engranger des profits sur le marché du fret pétrolier .

Contrôlant aujourd’hui près d’une centaine de pétroliers à travers sa société cotée à la Bourse de New York, dont une quarantaine de VLCC (« Very Large Crude Carrier ») aux prix avoisinant les 100 millions de dollars pour un modèle récent d’occasion, Fredricksen est devenu le Norvégien le plus riche de son pays, avant qu’il ne décide d’abandonner sa nationalité pour devenir citoyen Chypriote !

RF , Septembre 2009

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

  • John Fredricksen : un autre roi du pétrole 25 septembre 2009  10:56, par Shirazi [x-Autre]
    <p>Mes félicitations. Réussir en partant de rien. Mais quels risques pris depuis toutes ces années&nbsp;! Aurait-on parlé de lui si un de ses "tanker fret" s’était fait attaqué dans le Golfe Persique&nbsp;? (le poussant à une faillite personnelle et échec profesionnel ) Si durant cette période, peu de bateaux circulaient, c’était notamment dû au fait que les assureurs ne voulaient pas couvrir de tels risques&nbsp;!!!!</p> <p>Les réussites sont souvent assimilées à des prises de risques importantes. Cependant combien d’échecs de personnes compétentes pour voir immerger un "plus chanceux"...</p>

    Répondre à ce message | Voir les réponses (1)

  • John Fredricksen : un autre roi du pétrole 25 septembre 2009  12:35, par ROOTS [Analyste]
    <p>Un self made man&nbsp;! une maitrise du secteur avec une longue expérience dans ce marché associées à une prise de risque réussie ont fait sa fortune. Rien de plus...</p> <p>J’espère juste avoir la même opportunité un jour.</p>

    Répondre à ce message

Focus

Stories Lazard : Une incroyable saga familiale

Retour sur la fondation du mythe Lazard, l’une des banques historiques françaises les plus puissantes, qui aura remodelé le paysage mondial des affaires pendant près d’un siècle.

© Next Finance 2006 - 2018 - Tous droits réservés