›  Produit 

Fonctionnement d’une obligation indexée sur l’inflation

Les obligations indexées sur l’inflation sont des obligations dont le principal est indexé sur l’inflation et qui permettent de se protéger contre l’inflation, contrairement aux obligations traditionnelles…

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Qu’est ce qu’une obligation indexée sur l’inflation ?

Les obligations indexées sur l’inflation (OII) existent depuis longtemps mais elles se développent sous forme de marché organisé depuis une trentaine d’années lorsque le Royaume-Uni lance les premières émissions d’un pays industrialisé (les inflation-linked Gilts ILG en 1981). Depuis, elles ont la faveur des gouvernements (la France est le premier pays de la zone euro à en avoir émis en 1998) et des marchés, qui y ont vu, outre un moyen de se couvrir contre l’inflation, une opportunité de diversification pour leurs portefeuilles (leur prix sur le marché est en moyenne moins sensible aux mouvements de taux d’intérêt que celui des obligations nominales). Les OII s’adressent à toutes les catégories d’investisseurs qui désirent protéger le pouvoir d’achat de leurs investissements.

En effet, les OII sont des obligations dont le principal (ce que l’emprunteur doit restituer au prêteur pour éteindre sa dette) est indexé sur l’inflation. Elles se distinguent ainsi des obligations traditionnelles par deux aspects :

  1. la valeur nominale des coupons est la somme d’un coupon réel constant, fixé à l’avance, et de l’inflation constatée (en général, un indice des prix à la consommation) ;
  2. le paiement final est également indexé sur l’inflation constatée, mais de surcroît généralement garanti en cas de déflation.

Le calcul du coupon est le suivant : coupon = nominal * taux d’intérêt * coefficient d’indexation
Les coupons réels et le capital sont ainsi multipliés par l’accroissement de l’indice d’inflation de référence du pays d’émission entre la date d’émission de l’obligation et la date de flux.
L’indice d’inflation à la date t est donné par : I(t) = CPI(t-3 mois) + (CPI(t-2 mois)- CPI(t-3 mois))* (jour(t)-1) / nombre de jours (mois (t)), où CPI est l’indice des prix à la consommation.

Quel est l’intérêt d’une obligation indexée sur l’inflation ?

Les OII permettent donc de se protéger contre l’inflation, ce qui n’est pas le cas des obligations traditionnelles (l’investisseur étant affecté négativement en terme réel lorsque l’indice des prix augmente).

Les OII ont donc deux « dimensions » :
- 1.Une composante « dynamique » : la partie réelle (nette d’inflation)

  • Elle n’intègre que les anticipations des intervenants sur le rendement des taux réels

- 2.Une composante « mécanique » : la capitalisation de l’inflation sur la durée de vie du titre

  • Le ratio d’indexation sur un indice des prix à la consommation (CPI) mesurant l’inflation (ou la déflation) au sein de la zone de l’émetteur

Une OII voit ainsi son prix varier en fonction de :
- l’évolution des taux réels
- et de son indexation sur l’inflation

Au début du siècle dernier, l’économiste Irving Fisher a mis en évidence l’intégration d’anticipations d’inflation dans les taux d’intérêt nominaux à travers sa célèbre équation :

L’inflation implicite est l’inflation qui équilibre les rendements des obligations classiques et ceux des obligations indexées.

Il est préférable d’acheter une obligation indexée si l’on anticipe un niveau d’inflation supérieur au niveau d’inflation implicite ou break-even. Actuellement sur les Etats-Unis, cela revient à parier sur une inflation réalisée supérieure à 2.1% en moyenne par an sur les 10 prochaines années.

CPR ASSET MANAGEMENT , Juillet 2011

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Lire aussi

Juin 2011

Interview Christophe Dehondt : « Les niveaux actuels de break-even constituent des points d’entrée à l’achat »

Selon Christophe Dehondt , Gérant du fonds CPR Focus Inflation, il est possible de profiter du regain d’inflation tout en se protégeant de la hausse des taux en se positionnant à l’achat d’obligations indexées sur l’inflation et à la vente d’obligations d’Etat classiques de même (...)

Février 2010

Innovation Tirer parti du retour de l’inflation avec « CPR Focus Inflation »

L’abondance de liquidités, l’augmentation du prix des matières premières et de la dette publique font peser un risque de reprise des anticipations d’inflation par les marchés à un horizon de 2 à 3 ans...

Juin 2011

Produit Qu’est-ce que l’inflation point mort ou break-even ?

Le break-even, aussi appelé point mort de l’inflation, représente la différence de rendement entre une obligation classique (taux nominal) et son équivalente (même émetteur, même échéance…) indexée sur l’inflation (taux (...)

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

  • Fonctionnement d’une obligation indexée sur l’inflation 10 octobre 2011  20:40, par mcnmara [Asset Management]
    <p>Tres sympatique comme article. Il faut cependant preciser que le marche sur les obligations indexees a l’inflation est tres large. Il ya des obligations emises par des gouvernement developes (France, US, Japon, Australie, etc...) et d’autres emises par des marches emergents (Israel, Brazil, etc...). Les conventions de marches pour le pricing de ces obligations varient aussi en fonction de l’emetteur. Certains emetteurs comme l’Australie pricent en incluant les interets courus (dirty price), alors que d’autres pays comme l’Italie pricent sans. Aussi il est tres important de savoir que les entreprises proposent les obligations indexees a l’inflation dont le principal n’est pas indexe a l’inflation. Les avantages de ces obligations sont evident, mais les risques le sont un peu moins. Les trois principaux risques qui me viennent a l’esprit sont&nbsp;: Le risque souverain, le risque de liquidite, le risque de surestimation de l’inflation (difference entre les esperances et le reel), le risque de credit, etc.... Les derives sur l’inflation sont aussi (theoriquement) un moyen d’etre expose a l’inflation pure. Enfin, different types d’obligations indexees a l’inflation sont taxees differemment. Aux US par exemple, les Corporates sont taxees au niveau Federal aet au niveau de l’etat, alors que les Governementales ne sont taxees qu’au niveau federal.</p>

    Répondre à ce message

Focus

Produit THEAM Quant- Equity Europe Income Defensive

Le fonds vise à dégager des revenus et une croissance du capital par le biais d’une exposition à un panier d’actions européennes à dividende élevé et d’une stratégie d’options systématique dont l’objectif est de générer des revenus supplémentaires et de réduire le risque global du (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés