Daniele Spada : « Nous cherchons des gérants complémentaires à notre gamme actuelle de fonds »

Selon Daniele Spada, responsable de la plateforme de comptes gérés, chez Lyxor Asset Management, la sélection des gérants sur la plateforme répond à un certain nombre de critères, à la fois qualitatifs et quantitatifs, comme par exemple, leur capacité à réaliser de la performance sur le moyen et le long terme ou encore la solidité de leur infrastructure…

Next-Finance : Les plateformes de comptes gérés semblent très fragmentées aujourd’hui. Pouvez-vous nous présenter votre plateforme de comptes et comment vous différenciez-vous par rapport à la concurrence ?

Daniele Spada : Plusieurs éléments nous différencient des plateformes concurrentes. Lyxor Asset Management est un pionnier en matière d’investissement en comptes gérés, notre expérience dans ce domaine remontant à 1998. Notre différenciation repose sur le fait que nous proposons une véritable plateforme d’investissement à nos clients qui inclut un accès aux gérants hedge funds parmi les plus réputés de la planète mais également de nombreux services à valeur ajoutée que seul un gérant d’actifs comme Lyxor Asset Management peut offrir : par exemple une offre de conseil en matière de sélection et d’allocation de hedge funds pour les besoins d’un client donné ou encore une capacité de personnalisation de l’investissement en proposant des solutions de transparence et de liquidité sur mesure.

Quelle est la répartition des investisseurs (assureurs, fonds de pension, family office, etc...) présents sur la plateforme ?

Nos encours sont équitablement répartis entre des institutions financières telles que les fonds de pension, caisses de retraite et assureurs qui souhaitent profiter des atouts de la gestion alternative dans un cadre sécurisé que seul le compte géré peut offrir ; et les asset managers, fonds de fonds et banques privées qui recherchent des stratégies alternatives dans un format liquide.

Quels sont les principales motivations des investisseurs présents sur la plateforme ?

On peut noter deux motivations principales chez nos clients. La première d’entre elles est bien évidemment de bénéficier des avantages d’une plateforme de comptes gérés, notamment en termes de liquidité, transparence et de gestion du risque. La structure du compte géré permet en effet à l’investisseur d’avoir un meilleur contrôle sur ses investissements, que ce soit en termes d’allocation mais aussi d’un point de vue opérationnel. En revanche, leur seconde motivation est davantage liée à notre approche reposant sur une philosophie « asset manager » qui va bien plus loin qu’un simple accès à des investissements alternatifs. Nous proposons ainsi des solutions leur permettant d’accéder notamment à nos services de sélection, conseil, due diligence opérationnelle et de gestion des risques.

Nous proposons aux investisseurs institutionnels une réponse concrète, à travers des classes dites « super instit» qui offrent des frais de gestion similaires à ceux payés pour une détention en direct de part de « hedge fund », à condition d’investir des montants plus significatifs d’entrée.
Daniele Spada, responsable de la plateforme de comptes gérés, chez Lyxor AM

Les frais de gestion sont une des préoccupations majeures des institutionnels qui investissent dans les « hedge funds » (comme Calpers). La plateforme permet-elle une réduction significative de ces coûts ?

Oui, c’est de plus en plus une préoccupation pour les investisseurs. C’est la raison pour laquelle nous leur proposons une réponse concrète, à travers des classes dites « super instit » qui offrent des frais de gestion similaires à ceux payés pour une détention en direct de part de « hedge fund », à condition d’investir des montants plus significatifs d’entrée.

La multigestion alternative semblait avoir disparue après la crise. Peut-on dire que les plateformes de comptes gérés permettent d’y revenir dans un cadre plus transparent ?

Après la crise financière de 2007/2008, les fonds de « hedge funds » ont connu une phase de restructuration. Désormais, ces fonds sont plus généralement concentrés sur 2 ou 3 stratégies alternatives choisies sur la base de l’environnement de marché du moment. Le cœur de métier de la multigestion reste néanmoins toujours valide. Au vue des écarts de performance des single « hedge funds » et des différentes stratégies alternatives, la sélection des gérants, la recherche cross-asset et les décisions d’allocation menant à une gestion active du portefeuille font encore la différence. Les plateformes de comptes gérés aident toujours ces fonds à faire de la multigestion, mais de façon différente grâce à la transparence et à un suivi fréquent des gérants.

Les assureurs semblent relativement moins présents sur la plateforme. Pour quelles raisons ? La transparence de la plateforme ne devrait-elle pas les aider dans le cadre de Solvency II ?

Effectivement, les compagnies d’assurances ont eu tendance à privilégier les marchés obligataires ces dernières années. Cependant, face au nouvel environnement de taux bas, cette situation est en train de changer. La mise en place de Solvency II exige non seulement plus de transparence mais aussi une gestion des risques plus pointue. La transparence inhérente des comptes gérés Lyxor, nos solutions et nos outils nous permettent de les aider à répondre à ces besoins, en réduisant leur consommation de capital à des niveaux inférieurs à une exposition action, à travers la consolidation des risques.

Sur quels critères sélectionnez-vous les gérants présents sur la plateforme ?

Tout d’abord, nous cherchons des gérants complémentaires à notre gamme actuelle de fonds afin d’offrir un univers d’investissement bien diversifié et représentatif de toutes les stratégies alternatives. Ensuite, à partir d’un processus rigoureux de « due diligence », nous les sélectionnons sur un certain nombre de critères, à la fois qualitatifs et quantitatifs, comme par exemple, leur capacité à réaliser de la performance sur le moyen et le long terme ou encore la solidité de leur infrastructure afin de limiter au maximum le risque opérationnel. Nous réalisons également systématiquement une analyse de marché pour estimer les vues de nos clients. Y a-t-il actuellement un intérêt pour une stratégie particulière et est-ce que les gérants présélectionnés répondent à une demande particulière ? Finalement, nous nous assurons tout au long du processus de négociation avec nos gérants d’offrir à nos investisseurs les meilleurs termes possibles en matière de frais et de véhicule d’investissement.

Beaucoup de « hedge funds » stars sont présents sur la plateforme. Y a-t-il de la place pour les jeunes sociétés de gestion alternative ?

Oui, il y a également de la place pour les talents en devenir. A titre d’information, à ce jour, une dizaine de gérants ayant un encours inférieur à 500 millions d’euros, sont présents sur notre plateforme de comptes gérés.

En étendant notre expertise hedge funds aux fonds dits traditionnels, l’ambition est en effet de devenir un centre d’expertise de multi-gestion entièrement intégré, avec la capacité d’offrir aux investisseurs la sélection de fonds et des services de gestion de portefeuille, de conseil en gestion, et d’infrastructure sur mesure quel que soit le sous-jacent !
Daniele Spada, responsable de la plateforme de comptes gérés, chez Lyxor AM

Quelles sont vos ambitions en termes d’encours et vos axes de développements ? Y a-t-il des perspectives de croissance pour "les plateformes institutionnelles dédiées" ?

Pour 2015, nous souhaitons continuer à élargir notre offre, notamment en ce qui concerne les fonds liquides de format UCITS. Notre deuxième axe de développement est de capitaliser sur notre infrastructure pour répondre au mieux aux besoins de nos clients (Solvency II, directive AIFM, etc..). Enfin, nous allons continuer à développer notre plateforme, qui se veut désormais plus intégrée, notamment en permettant d’accéder à une offre de fonds « long only ». En étendant notre expertise hedge funds aux fonds dits traditionnels, l’ambition est en effet de devenir un centre d’expertise de multi-gestion entièrement intégré, avec la capacité d’offrir aux investisseurs la sélection de fonds et des services de gestion de portefeuille, de conseil en gestion, et d’infrastructure sur mesure quel que soit le sous-jacent : hedge funds, fonds alternatifs réglementés, fonds traditionnels et ETF. En termes d’encours, Lyxor a annoncé l’ambition de voir progresser ses encours de 50% d’ici 2018.

Next Finance , Février 2015

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés