›  Note 

D’après une étude SimCorp, près de la moitié des sociétés de gestion sont inquiètes quant à leur architecture IT ou la qualité des données

Cette étude - menée à l’échelle mondiale – et portant sur les différents modèles d’architectures IT et leurs implications opérationnelles révélé que près de 47% des sociétés interrogées sont inquiètes quant à leur architecture IT, ou la qualité des données, voire par rapport aux deux.

SimCorp, l’un des principaux fournisseurs de services et solutions logicielles pour le monde de l’investment management, publie aujourd’hui les résultats d’une étude approfondie intitulée « Accélérer la croissance grâce à l’agilité opérationnelle ». Cette étude - menée à l’échelle mondiale – et portant sur les différents modèles d’architectures IT et leurs implications opérationnelles - présente des résultats intéressants. Ainsi, près de 47% des sociétés interrogées sont inquiètes quant à leur architecture IT, ou la qualité des données, voire par rapport aux deux.

Les résultats démontrent aussi que les sociétés ayant confiance à la fois dans leur infrastructure IT et dans la qualité des données sont mieux préparées pour croître. En revanche, les organisations affichant une confiance faible sont plus susceptibles d’augmenter leurs dépenses IT dans le futur.

L’accès à des données en temps réel pour le front office constitue un élément clé pour la qualité des décisions d’investissement. L’étude démontre que près de la moitié des sociétés interrogées (47%) n’ont pas accès à des données temps réel au front office. Une analyse plus précise montre que la plupart des sociétés s’appuyant sur une solution intégrée ont davantage accès à ces données que celles opérant avec une plateforme centrale et de multiples add-ons, ou encore celles disposant d’une architecture ‘best of breed’.

Autres éléments de l’étude à retenir :

  • La stratégie “intégrée” – s’appuyant sur une solution proposée par un fournisseur unique ou sur un système central avec de multiples add-ons – est préférée par la majorité (53%)
  • Le taux moyen des processus manuels dans le front office (mesuré en temps passé par jour) est de 19%, soit 1 heure½ par collaborateur pour une journée de travail de huit heures
  • En moyenne, les sociétés s’appuyant sur des architectures IT dites “best-of-breed” ont des taux de traitements manuels plus élevés que celles utilisant une solution intégrée (+7%).

D’après une étude SimCorp, près de la moitié des sociétés de gestion sont inquiètes quant à leur architecture IT ou la qualité des données

David Beveridge, Responsable marketing produit chez SimCorp, commente : « Le fait que près de 50% des sociétés interrogées expriment une inquiétude concernant leur architecture IT ou la qualité des données est significatif et préoccupant dans la mesure où cela constitue un frein à leur croissance et à terme un risque pour leurs clients. Les résultats de cette étude démontrent clairement qu’une stratégie de solution intégrée est la meilleure option pour une plus grande agilité et une meilleure efficacité. »

L’étude a été réalisée au cours de l’année 2016 par la société Lindberg International et inclue les réponses de plus de 150 organisations à travers le monde. Pour accéder à l’étude complète, merci de télécharger le livre blanc : « Accélérer la croissance grâce à l’agilité opérationnelle ».

Next Finance , 25 janvier

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Note ETF et risques associés : l’AMF apporte un éclairage sur le marché français des fonds indiciels cotés

Selon l’étude de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF), les mécanismes de coupe-circuits en vigueur sur Euronext Paris permettent de contenir le risque d’écartement important entre le prix négocié de l’ETF et la valeur liquidative instantanée du panier (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés