AVIVA Advertisement AVIVA
›  News 

Crise coréenne : Des gros titres, mais des marchés qui restent calmes

Les tensions dans la péninsule coréenne font une nouvelle fois les gros titres. Il est évident que la Corée du Sud est très proche de l’épicentre de la crise. Par conséquent, on aurait pu penser que la récente escalade aurait des répercussions importantes sur les indices boursiers du pays.

Cependant, lorsque l’on se penche sur les fluctuations des cours, il semble que les marchés ne partagent pas l’inquiétude des médias, comme le suggère notre « Graphique de la Semaine ». La monnaie sud-coréenne, le Won, a à peine réagi.

Les récentes fluctuations ne sont en aucun cas comparables aux pics que nous avons observés pendant la crise financière, encore moins pendant la crise asiatique de la fin des années 1990.

Les volatilités implicites des marchés d’options, un autre indicateur du risque habituellement utilisé, restent similairement modérées. Les performances des actions sud-coréennes n’ont pas déviées beaucoup des autres marchés d’actions, et le Korea Stock Price Index (KOSPI) a augmenté d’environ 16% depuis le début de l’année.

Dans leur ensemble, les marchés financiers ne semblent pas communiquer l’idée qu’une escalade militaire est imminente. En ce sens, ils partagent le point de vue que Phil Poole, Directeur de la Recherche chez Deutsche AM, a souligné dans sa récente publication « Asset Class perspective ».

JPEG - 32.6 ko
Sources : Bloomberg Finance L.P., Deutsche Asset Management Investment GmbH ; au 9/7/17

Stefan Kreuzkamp , 12 septembre

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

News La Société ontarienne de financement de la croissance recherche des gérants de fonds

Afin de soutenir la création du Fonds d’actions pour le secteur des technologies propres (Ontario), la Société ontarienne de financement de la croissance (SOFC) a publié une demande de déclarations d’intérêt pour trouver des gérants de (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés