AVIVA Advertisement AVIVA
›  ISR  ›  Innovation 

BNP Paribas Asset Management annonce le lancement de Parvest Green Bond

BNP Paribas Asset Management (« BNPP AM ») étoffe sa gamme de fonds ISR (Investissement Socialement Responsable) avec le lancement de Parvest Green Bond, qui recourt à une méthodologie d’analyse propriétaire intégrée, à même d’identifier les émissions obligataires à fort impact environnemental.

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Avec 100 millions d’euros d’encours sous gestion [1], Parvest Green Bond investit dans les obligations destinées à financer des projets conçus pour lutter contre le réchauffement climatique ou à en atténuer les effets. Le fonds est géré par l’équipe de gestion obligataire de BNPP AM, qui s’appuie sur l’analyse propriétaire de son équipe Sustainability Research. BNPP AM est un leader du marché de l’investissement socialement responsable depuis 2002 et gère près de 30 milliards d’euros [2] d’encours ISR, dont plus de 500 millions d’euros2 dans les obligations vertes.

Les obligations sont analysées sur la base d’une méthodologie d’évaluation développée en interne par BNPP AM. Cette méthodologie intègre une phase d’analyse financière et extra-financière qui permet d’identifier les positions dans un univers de près de 150 émissions, représentant environ 115 milliards de dollars d’obligations en circulation. Un processus d’engagement innovant veille à ce que les investissements aient un impact positif dans la lutte contre le changement climatique.

Ce processus inclut une rencontre initiale avec l’émetteur pour vérifier avant l’achat que chaque obligation respecte les critères de développement durable, ainsi qu’un suivi continu tout au long de la vie de l’obligation afin de valider dans le temps l’impact environnemental.

Le marché des obligations vertes connait une croissance exponentielle et l’essor des obligations souveraines, notamment celles du gouvernement français pour un montant de 8,6 milliards d’euros en juin 2017, accroît d’autant la liquidité et la profondeur du marché. Les obligations vertes, émises par des États, des agences ou des entreprises, permettent de lever des capitaux et d’investir dans des projets nouveaux ou existants à impact positif sur l’environnement, y compris la lutte contre le changement climatique. Selon l’analyse de BNPP AM, d’ici à 2030, 4 000 milliards de dollars par an seront nécessaires pour assurer la transition énergétique vers une économie bas carbone. Pour l’heure, le marché global des obligations totalise 100 000 milliards de dollars de titres en circulation. Les obligations vertes sont le chaînon manquant entre les besoins de financement de la transition énergétique et le marché obligataire mondial. Elles contribuent de fait au développement d’une économie bas carbone, résistante aux changements climatiques.

Felipe Gordillo, analyste ESG senior & Arnaud-Guilhem Lamy, gérant de Parvest Green Bond ont indiqué : « Le changement climatique est l’un des plus grands défis de notre époque et les obligations vertes représentent l’une des meilleures options pour financer les activités à faible émission de gaz à effet de serre et soutenir le développement d’une économie bas carbone qui tient compte du changement climatique. L’expansion rapide du marché des obligations vertes atteste qu’il est à présent suffisamment diversifié pour constituer une solution d’investissement à part entière. Notre expertise de 15 ans en recherche ISR, nos vastes capacités en gestion de portefeuilles obligataires et nos investissements en obligations vertes de près de 500 millions d’euros constituent de véritables atouts pour la gestion de ce fonds. Son principal bénéfice environnemental réside dans sa capacité à éviter les émissions de gaz à effet de serre, permettant ainsi aux investisseurs de compenser les émissions liées à leurs portefeuilles obligataires et de respecter les exigences de la réglementation sur le développement durable. »

L’indice de référence de Parvest Green Bond est Bloomberg Barclays MSCI Global Green Bond (couvert en euros). Le fonds investit dans des émissions notées au moins B-, il peut aussi utiliser des contrats à terme, des options et des swaps. Il vise à détenir un minimum de 83,5 % d’obligations vertes. Libellés en euros, il utilise des produits dérivés sur devises pour couvrir les obligations émises dans une autre devise. La devise de base est l’Euro. Parvest Green Bond est actuellement enregistré en Allemagne, Autriche, France, Grande-Bretagne et Luxembourg.

Ce nouveau fonds Parvest contribue à la politique de transition énergétique de BNP Paribas. Le Groupe est engagé de longue date en faveur du développement durable et a l’ambition de figurer parmi les trois premiers acteurs mondiaux des émissions d’obligations vertes en euros d’ici 2018.

Next Finance , 9 octobre

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Notes

[1] Source : BNP Paribas Asset Management au 25 septembre 2017

[2] Source : BNP Paribas Asset Management au 30 juin 2017

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

ISR CDC Climat, au service de l’économie du changement climatique

Filiale de la Caisse des Dépôts, CDC Climat développe des services aux marchés du carbone, investit dans des actifs carbone et son équipe de recherche mène des analyses indépendantes et neutres, à destination des pouvoirs publics, des acteurs du marché et du grand (...)

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés