AVIVA Advertisement AVIVA

Après le ralentissement du mois d’avril, les flux du marché des ETF européens se sont redressés en mai.

Les Nouveaux Actifs Nets (NAN) s’élèvent à 9,5 milliards d’euros sur le mois, un niveau comparable à celui des premiers mois de l’année. L’encours total sous gestion est en hausse de 12% par rapport à la fin de l’année 2016, s’élevant à 579 milliards d’euros, avec un effet marché de 3%.

Les Nouveaux Actifs Nets (NAN) s’élèvent à 9,5 milliards d’euros sur le mois, un niveau comparable à celui des premiers mois de l’année. L’encours total sous gestion est en hausse de 12% par rapport à la fin de l’année 2016, s’élevant à 579 milliards d’euros, avec un effet marché de 3%. Les ETF actions émergentes et européennes ont bénéficié d’un contexte plus favorable au risque.

La collecte sur les ETF actions a représenté 6,5 milliards d’euros. Le risque politique a nettement reculé en Europe et la dynamique de croissance s’est améliorée. Dans ce contexte, les ETF actions européennes ont récolté 3,5 milliards d’euros de NAN. Après avoir subi d’importantes sorties de capitaux le mois précédent, les ETF actions américaines ont collecté 116 millions d’euros de NAN, l’actualité macroéconomique suggérant un redressement de la croissance américaine. Le succès des ETF actions monde (+1,2 milliard d’euros) continue de refléter l’optimisme accru des investisseurs dans un contexte économique favorable. Les ETF actions Asie-Pacifique ont encore enregistré d’importantes entrées de capitaux à hauteur de 327 millions d’euros. Les ETF actions émergentes ont également bénéficié de flux entrants en nette hausse sur le mois (1,4 milliard d’euros). La Chine a fait preuve de résilience malgré le resserrement des conditions de liquidité. A nouveau, ces flux ont essentiellement concerné les ETF répliquant des indices actions émergentes larges. La tendance positive des flux sur les ETF Smart beta s’est confirmée avec 783 millions d’euros de nouveaux actifs nets.

Les sorties de capitaux sur les stratégies « Income Generation » se sont élevées à -88 millions d’euros, tandis que les flux des ETF axés sur le style « Value » sont redevenus positifs, avec des entrées de capitaux s’élevant à 803 millions d’euros.

Les flux de capitaux sur les ETF obligataires se sont élevés à 2,9 milliards d’euros, un niveau en ligne avec celui du début de l’année. Ces flux ont surtout concerné les ETF axés sur les obligations d’entreprises, avec une collecte de 1,8 milliard d’euros, les émissions ayant largement augmenté en mai. Les ETF axés sur la dette émergente ont une nouvelle fois enregistré d’importantes entrées de capitaux (1 milliard d’euros de NAN), la recherche de rendement se poursuivant. Cela a également permis aux ETF sur le haut rendement de collecter 420 millions d’euros. Les ETF sur les obligations d’Etat européennes ont, quant à eux, subi un nouveau revirement de tendance, avec une décollecte de 35 millions d’euros.

Les ETF indexés sur l’inflation ont quant à eux enregistré des sorties de capitaux plus larges, les anticipations liées au retour de l’inflation s’étant atténuées pour le moment.

Les flux à destination des ETF sur matières premières se sont repliés à 76 millions d’euros. Ils se sont partagés entre les expositions généralistes et les métaux précieux.

Lyxor Research , 14 juin

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés