AVIVA Advertisement AVIVA

Amundi propose des investissements adossés à des stocks de jambon de Parme de San Daniele et de Parmesan

Amundi, le leader européen de la gestion d’actifs avec 1 400 milliards d’euros sous gestion [1], innove en proposant aux investisseurs professionnels un fonds de dette privée adossé à des stocks de produits iconiques italiens : le jambon affiné, tel que le jambon de Parme ou San Daniele, et le Parmesan.

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Développé par le pôle dédié aux actifs réels et alternatifs d’Amundi, ce fonds - qui investit sur des obligations dont le rendement et la valeur sont garantis par le stock de plusieurs producteurs - vise à délivrer un rendement annuel significatif sur 6 ans. Soucieuse de contribuer au financement de l’économie réelle en apportant une solution de financement innovante aux producteurs italiens de jambon affiné ou de Parmesan, Amundi répond également aux besoins des investisseurs en quête de diversification dans un contexte durable de taux bas.

« Dans un contexte où les banques restent frileuses en matière de financement des entreprises en raison de leur contrainte de fonds propres et de liquidités, nous avons un rôle majeur à jouer pour rapprocher les investisseurs, d’une part, qui recherchent du rendement et de la diversification dans leurs portefeuilles crédit, et les entreprises, d’autre part. Le financement dans le secteur agro-alimentaire est un continuum naturel pour un groupe aussi impliqué que le nôtre dans le développement des territoires » souligne Pedro Antonio Arias responsable du pôle Actifs réels et alternatifs chez Amundi.

Pour structurer et gérer ce fonds, Amundi s’appuie sur ses équipes de dette privée (12 collaborateurs dédiés pour 5,5 Md€ [2] d’encours gérés) et sur son expertise locale en Italie. Par ailleurs, Amundi a noué un partenariat spécifique avec la filiale italienne du groupe Crédit Agricole. Le réseau bancaire italien apporte non seulement des compétences sectorielles et une analyse du risque crédit complémentaire mais également une source profonde de contacts grâce à son ancrage territorial très fort dans le milieu agroalimentaire Italien.

« En complément des contacts que nous avons développés dans le secteur grâce à notre présence locale, près de 50 % de notre sourcing provient des réseaux Crédit Agricole Italie », précise Pierre-Henri Carles, responsable de l’activité dette privée en Italie chez Amundi. « Cet accès privilégié aux producteurs agroalimentaires italiens nous permet de diversifier la typologie des actifs mais aussi les contreparties des obligations que nous structurons. Le fonds sera donc investi dans des titres émis par une dizaine de PME. »

Après une première opération pilote concluante sur ce segment, Amundi vient de lancer une première offre pour les investisseurs institutionnels sur laquelle elle a pour objectif de lever jusqu’à 150M€.

Lancé en septembre 2016, le pôle dédié aux actifs réels et alternatifs d’Amundi gère 39,5 milliards d’euros [3] et souhaite porter ses encours à 70 milliards d’ici 2020.

Next Finance , 15 novembre

Article aussi disponible en : English EN | français FR

Notes

[1] Chiffres à fin septembre 2017.

[2] Chiffres à fin septembre 2017.

[3] Chiffres à fin septembre 2017.

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

Focus

Innovation Columbia Threadneedle innove dans l’investissement durable avec le lancement du fonds Threadneedle (Lux) European Social Bond en France, en partenariat avec INCO

INCO, le premier consortium mondial d’une nouvelle économie, inclusive et durable interviendra en qualité de partenaire expert de l’évaluation de l’impact social et environnemental.

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés