AVIVA Advertisement AVIVA

Amundi Private Equity Funds lance « Amundi Mégatendances AV », un FCPR éligible à l’assurance-vie

Amundi Private Equity Funds (« Amundi PEF »), acteur de référence du capital investissement en Europe, annonce le lancement du FCPR « Amundi Mégatendances AV ». Eligible aux contrats d’assurance-vie, ce fonds permet à tout souscripteur d’investir indirectement dans les PME et les ETI « de demain »...

Amundi Private Equity Funds (« Amundi PEF »), acteur de référence du capital investissement en Europe, annonce le lancement du FCPR [1] « Amundi Mégatendances AV ». Eligible aux contrats d’assurance-vie, ce fonds permet à tout souscripteur d’investir indirectement dans les PME et les ETI [2] « de demain », plus précisément les entreprises bénéficiant de l’une des cinq « mégatendances mondiales » : la technologie, la démographie, la globalisation, l’environnement et les évolutions sociétales.

Dans l’environnement actuel de taux bas, le capital investissement apparait comme une source de diversification pour les investisseurs à la recherche de rendement. L’étude annuelle de l’Association Française des Investisseurs pour la Croissance (AFIC) publiée fin juin 2017 révèle que le capital investissement français surperforme sur 10 ans (à fin 2016) les autres grandes classes d’actifs : le rendement annuel apparait à 8,7%, plus de deux fois supérieur à celui des marchés d’actions cotées (3% pour le CAC 40 et 4,1% pour le CA All-Tradable-ex SBF 250 [3]). La loi du 6 aout 2015 [4] pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques (dite « Loi Macron ») permet désormais d’inscrire les fonds communs de placement à risques (FCPR) dans la liste des actifs éligibles à l’assurance-vie.

Ciblant des entreprises essentiellement françaises et européennes [5], « Amundi Mégatendances AV » permet la prise de participation minoritaire active (10% maximum) en capital développement et en capital-transmission dans des entreprises bénéficiant des « mégatendances mondiales ». Depuis quelques années, ces mégatendances agissent comme des forces disruptives et bouleversent l’économie mondiale dans tous les secteurs et notamment en Europe où de nombreuses PME et ETI jouissent de croissances fortes. Une étude réalisée par l’ESCP [6] démontre que sur les 5 dernières années, les ETI « mégatendances » surperforment les ETI « classiques ».

Stanislas Cuny, directeur de la gestion des fonds directs chez Amundi PEF au sein du pôle actifs réels et alternatifs (PARA) précise : « Notre positionnement sur des mégatendances solides, vecteur de croissance et de performance pour les entreprises est ainsi une excellente opportunité tant pour les investisseurs que pour nos entreprises partenaires. « Amundi Mégatendances AV » s’inscrit dans le cadre plus large d’un programme d’investissement, dont la taille est fixée à environ 250M€. Ce programme comporte également deux Fonds Professionnels de Capital Investissement (FPCI), un Fonds Commun de Placement à Risques (FCPR) dédié à des fonds d’épargne salariale, et un mandat de gestion ».

Avec l’appui d’un réseau de 1 500 apporteurs d’affaires sur tout le territoire, développé par l’équipe de gestion d’Amundi PEF mais également par les réseaux d’affaire du groupe Amundi, les ETI et PME sont sélectionnées selon un process exigeant : elles devront bénéficier de l’impact d’au moins l’une des 5 mégatendances identifiées, avoir un management de qualité, un historique de rentabilité probant, des objectifs de croissance organique ou externe et des fondamentaux financiers solides. Signataire des Principes de l’Investissement Socialement Responsable, Amundi PEF applique les principes ESG dans le choix des opérations-cibles dont le ticket moyen sera compris entre 10 millions et 35 millions d’euros et vise un objectif de Taux de Rendement Interne (TRI) par opération de 20% brut.

Accessible à partir de 100€ dans le cadre des contrats d’assurance-vie, « Amundi Mégatendances AV » est ouvert à la commercialisation jusqu’au 30 novembre 2018 (sous réserve de fermeture anticipée). Ce FCPR vise un Taux de Rendement Interne (TRI) net d’environ 10%.

Next Finance , 20 juillet

Notes

[1] FCPR : Fonds Commun de Placement à Risques, il présente un risque de perte en capital et le capital n’est pas garanti

[2] PME : Petites et Moyennes Entreprises / ETI : Entreprises de Taille Intermédiaire 3 Environnemental, Social et de Gouvernance

[3] Les TRI (taux de rendement interne) du CAC40 et du CAC All-Tradable sont calculés selon la méthodologie PME (Public Market Equivalent) : méthode de référence qui permet de répliquer les flux entrants et sortants du capital-investissement dans un indice de marché de référence. Sur la même base comparable de profil d’investissement, les performances du capital-investissement et des indices boursiers sont alors calculées en fonction des valeurs des portefeuilles en fin de période. Les indices sont utilisés avec dividendes réinvestis

[4] La loi Macron du 06-08-2015 prévoit un élargissement de la liste des actifs éligibles à l’assurance-vie, voir l’article 137.

[5] L’investissement dans les entreprises françaises représente environ 70% et dans les entreprises européennes environ 30%

[6] Etude réalisée par l’ESCP sur 2 échantillons de 100 ETI aléatoires, le premier basé sur des ETI exerçant dans un secteur d’activités « classique  » et le second sur des ETI bénéficiant des mégatendances.

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés