Actions européennes : Les stratégies de dividende restent pertinentes dans le contexte actuel

Selon Joerg De Vries-Hippen, gérant du fonds Allianz European Equity Dividend, dans le contexte actuel, les bénéfices des entreprises européennes devraient croître ; l’endettement faible et la trésorerie abondante des valeurs de rendement de qualité leur apportent un potentiel de distribution accru et laissent présager une hausse des dividendes...

Selon Allianz Global Investors, le contexte est aujourd’hui encore favorable aux actions européennes et en particulier aux valeurs de rendement de qualité. Sur la scène géo-politique les tensions qui pesaient sur le sentiment de marché semblent s’être dissipées. Sur le plan macro-économique, même si l’environnement reste contrasté, les perspectives sont encourageantes, avec un potentiel de croissance modérée dans la zone euro, une confirmation de la reprise au Royaume-Uni et le raffermissement de l’économie américaine qui devrait avoir un effet positif sur les exportations. Autre facteur de soutien à l’économie, l’évolution du mix politique en Europe : les gouvernements semblent plus enclins à une politique pro-croissance, tout en poursuivant la mise en œuvre des réformes structurelles, tandis que la Banque centrale européenne (BCE) maintient une politique très accommodante de nature à relancer l’économie. Ses mesures de quantitative easing pourraient entrainer une dépréciation significative de l’euro, qui constituerait un soutien pour la relance de la croissance au sein de l’Union européenne.

Dans cet environnement, tandis que la valorisation des actions européennes reste attrayante, les valeurs de rendement revêtent un intérêt particulier : « l’Europe affiche les rendements du dividende les plus élevés par rapport aux autres zones géographiques (Etats-Unis, marchés émergents et Asie-Pacifique hors Japon) », précise Joerg De Vries-Hippen, gérant du fonds Allianz European Equity Dividend.

« Dans le contexte actuel, les bénéfices des entreprises européennes devraient croître ; l’endettement faible et la trésorerie abondante des valeurs de rendement de qualité leur apportent un potentiel de distribution accru et laissent présager une hausse des dividendes, alors même que leur niveau est déjà élevé », ajoute-t-il.

La stratégie de l’équipe « dividendes » européenne, illustrée par la gestion du fonds Allianz European Equity Dividend, repose sur une approche défensive de l’investissement en actions et sur une gestion contra-cyclique. Le rendement du dividende lui sert de critère pour identifier les entreprises de qualité délaissées par le marché et devient un signal clé qui oriente les décisions d’achat et de vente.

Dans sa sélection de valeurs, l’équipe privilégie celles qui offrent des perspectives de rendement du dividende pérenne et élevé, ainsi qu’un taux de distribution important. Le portefeuille du fonds est concentré sur les convictions des gérants, qui s’appuient sur les données fournies par les 48 analystes sectoriels européens d’AllianzGI.

« Nous accordons une grande importance au couple rendement/risque de notre fonds, pour surperformer le marché en apportant une moindre exposition à la baisse et une volatilité plus faible. », explique Joerg De Vries-Hippen.

Next Finance , Octobre 2014

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés