›  News  ›  Dépêche 

Implications du résultat du référendum italien sur le système bancaire italien

lundi 5 décembre 2016

Selon Claudio Scardovi, Managing Director en charge du secteur bancaire chez AlixPartners, « ce résultat rehausse le besoin urgent de restructuration et de consolidation du système bancaire Italien. Il faut un plan de restructuration radical pour des banques mal en point, ce qui pourrait vouloir dire pour certaines un sauvetage partiel ou une liquidation, potentiellement accompagnées par une recapitalisation par l’Etat préventive, estimée aux alentours de 10-20 milliards d’euros. Les régulateurs doivent s’assurer que cela soit fait de manière complètement transparente, et aux côtés d’équipes dirigeantes qui agissent selon les principes de marchés, et capables de mener à bien un redressement efficace et immédiat.

Ces restructurations sont susceptibles d’être suivies, ou accélérées en parallèle par une consolidation du système bancaire Italien attendue depuis longtemps, au travers de fusions et d’acquisitions de banques de petites et moyennes tailles. Tant que ces changements ne seront pas effectués, et ce de manière rapide, il est difficile d’imaginer les investisseurs internationaux s’intéresser à ce secteur (en dehors des secteurs de la gestion d’actifs et des paiements) sans que soient apparents les premiers signes de restructuration et de consolidation.

Les plus grandes banques, comme UniCredit, devraient continuer d’avoir accès aux marchés de capitaux, avec néanmoins une dilution plus importante pour les actionnaires actuels. Cela pourrait conduire à des acquisitions pan-européennes, et leurs concurrents en Europe continentale seront évidemment candidats. »‎

Partager
Envoyer par courriel Email
Viadeo Viadeo

© Next Finance 2006 - 2017 - Tous droits réservés